Restauration numérique de vieux films : un travail titanesque

France Info Cinéma par Florence Leroy mardi 31 juillet 2012
Restauration numérique de vieux films : un travail titanesque

Jean-Baptiste Urbain a rencontré deux de ces chirurgiens de la pellicule, Gilles Duval de la Fondation  Groupama Gan et Séverine Wemaere, déléguée générale de la Fondation Technicolor pour le Patrimoine du Cinéma. Elle raconte comment tout a commencé en 1993. Une histoire incroyable : un collectionneur catalan se rend à Barcelone. Il a en main une soixantaine de films muets.

Dont six signés Méliès et Le Voyage dans la lune en couleur. Pour ce dernier, ce sont 15 minutes de film, soient 60.000 images. Un travail titanesque de précision chirurgicale commence. Au pinceau numérique.