Expliquez-nous... le Salon de l'Agriculture

Expliquez-nous par Dominique Loriou vendredi 26 février 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 21/11/2018
affiche Salon de l\\\'Agriculture
affiche Salon de l'Agriculture

Dernier jour pour installer les stands et rassurer les bêtes. Le Salon de l'Agriculture ouvre ses portes demain à Paris, jusqu'au 6 mars.

Un peu d'histoire : le salon tel qu'il existe aujourd'hui, trouve son point de départ en Mars 1870, sous le second empire. Et un concours va faire son apparition : le premier concours générale agricole. Il se tient au Palais de l'industrie sur les Champs-Elysées. Là sont exposés : animaux de boucherie, volailles , produits laitiers et même des machines agricoles. Six  ans plus tard, le concours général évolue. On y introduit des animaux reproducteurs. Il devient alors le fer de lance de la sélection
des races françaises. 
Puis le concours général va se transformer en "Semaine de l'agriculture de Paris" à partir de 1909. Elle va être suspendue à cause de la Première Guerre mondiale et ne reprendra qu'en 1923, puis deux ans plus tard déménagera au Parc des Expositions de la Porte de Versailles (comme aujourd'hui). À  à noter la très longue interruption à cause de la Seconde Guerre mondiale. Douze ans sans cette semaine de l'agriculture. 

Dans les années 60, le Salon prend un tournant international

C'est en 1964 qu'est inauguré le premier Salon International. il attire 300.000 personnes. Un chiffre qui a plus que doublé au fil des ans. L'année dernière on a frôlé les 700.000 visiteurs. Il faut dire que tout est fait pour attirer le public, petits et grands ont tous une bonne raison d'y aller, soit pour voir les animaux, soit pour déguster les produits du terroir.  

Il n'y a pas que des anonymes à fouler les allées du salon

Impossible pour un homme politique ou un chef d'État de faire l'impasse. Il faut s'y montrer,  faire le tour des stands et pour les plus audacieux tâter le cul des vaches. On pense bien évidemment à jacques Chirac et son enthousiasme débordant. C'était son salon ! Il mangeait de tout, buvait aussi de tout. Il était d'ailleurs difficile à suivre dans cette exercice. Et puis côté Salon de l'Agriculture complétement raté, comment ne pas se souvenir du passage de Nicolas Sarkozy en 2008 avec son célébrissime "casse-toi pov'con !". Demain samedi,  c'est François Hollande y sera à 6 heures 30 du matin. L'heure de la traite.