Expliquez-nous... "Je suis Charlie"

Expliquez-nous par Gilbert Chevalier lundi 12 janvier 2015
écouter l’émission disponible jusqu'au 07/10/2017
Je suis Charlie
Je suis Charlie © Jean-Christophe Bourdillat -RADIO FRANCE

"Je suis Charlie" le slogan, la formule est sur toutes les lèvres et plus encore depuis mercredi dernier, Idem pour le logo "Je suis Charlie" en noir sur fond blanc. L'inventeur de ce slogan du logo s'appelle Joachim Roncin. Il est journaliste au magazine gratuit "Stylist". Il a publié le logo sur son compte Twitter moins d’une demi-heure après l’attentat mercredi.

Il a expliqué qu'il avait  eu cette idée de faire ‘’Je suis Charlie’’ parce que notamment, il lit avec son fils le livre jeu pour enfant ‘’Où est Charlie’’ de Martin Handford. Il reprend donc la typographie du titre Charlie Hebdo. Et en seulement quelques heures, le logo devient un véritable phénomène.
 

Mercredi, à 19H00, le hashtag  #jesuischarlie avait déjà été utilisé plus de 2,1 millions de fois. Il a désormais dépassé les 5 millions. Et très vite, le mot d’ordre des internautes est rapidement descendu dans la rue ou affiché aux fenêtres d'appartements pour  manifester son émotion.

Sa force, c'est qu'il rappelle également quelques autres slogans qui sont entrés dans l'histoire

Des slogans dont on est tous imprégnés sans le savoir. Le "Je suis Charlie"  d'aujourd'hui rappelle forcemment le "Ich bin ein Berliner" la célèbre phrase prononcée par Kennedy président des États-Unis dans le discours qu'il avait fait lors de sa visite à Berlin-Ouest en 1963. En mai 68 face à ceux qui le "traitent" d'anarchiste allemand,  Daniel Cohn-Bendit replique par son "On est tous des Juifs allemands " qui est devenu le slogan de tous ceux qui entendent lutter contre les exclusions : "Nous sommes  tous  des immigrés, des sans  papiers et bien d'autres encore".
 
Plus près de nous et  plus près des évènements qui ont touché la France la semaine dernière, il y a eu le "Nous sommes tous des Americains" du journal Le Monde en 2001, après les attentats du 11 septembre. Avec chaque fois, quelques débats, sur le sens de ces slogans, leur opportunité. 
 
Cela dit aujourd'hui le succès immense du slogan semble attirer quelques petits malins! Sur amazon.fr on peut acheter pour 13 euros un tee-shirt de base.  Le sticker coûte 2,49 euros. Idem sur ebay.fr : tee-shirts, badges, porte-clefs et même des mug en provenance du Royaume-Uni. Ebay et amazon ont promis que les bénéfices seront reversés au profit de Charlie. Cela dit, les vendeurs, les fabricants eux même n'ont rien promis du tout.  Et sans doute dans le lot certains sont-ils totalement sincères et ne souhaitent pas gagner d'argent mais rendre hommage aux victimes à leur manière.

On trouve également d'anciens numéros du journal qui pour certains sont vendus très chers

Des noms de domaines ont été achetés. jesuischarlie.com et jesuischarlie.net ont été réservés dès mercredi et doivent emmener vers le site officiel de Charlie Hebdo.  En revanche, jesuischarlie.fr et iamcharlie.fr sont pour le moment vides. Cela dit, rien de vraiment très nouveau : l'histoire récente nous livre une multitude d'exemples de slogans ou de logos recupérés notamment par la pub.