Expliquez-nous ... Gaza

Expliquez-nous par Gérald Roux mercredi 31 décembre 2014
écoute bientôt disponible
gaza
La bande de Gaza après des bombardements©MAXPPP

France Info revient sur les grands thèmes de l'année 2014. Aujourd'hui, Gaza.

La bande de Gaza est l'un des territoires les plus pauvres et les plus peuplés au monde. 1,8 million palestiniens s'entassent sur 360 km2, soit une densité 40 fois plus forte que celle de la France.
Cette bande de terre palestinienne est coincée entre Israël à l'est et au nord, l'Egypte au sud, et la mer Méditerranée à l'ouest. La bande de Gaza mesure 45 kilomètres de long. La ville de Gaza est au nord de l'enclave.
Il y a deux grands points de passage avec l'extérieur. Celui de Erez au Nord vers Israël, celui de Rafah au sud vers l'Egypte.

Histoire 

Pour tenter de comprendre Gaza, il faut remonter jusqu'en 1948, date à laquelle l'ONU partage la Palestine, alors sous mandat britannique, entre un état arabe et un état juif. La bande de Gaza doit aller au futur état arabe.
Mais quand Israël est créé, la guerre éclate aussitôt entre le nouvel état juif et ses voisins arabes. L'Egypte occupe la bande de Gaza jusqu'à la guerre des six jours en 1967 quand Israël envahit le territoire.
 
Depuis 1948, Gaza est peuplée de réfugiés palestiniens qui ont été chassés de leurs terres quand Israël a été proclamé. Par ailleurs, des colons israéliens se sont installés à Gaza à partir des années 70.
 
Après la première intifada, les accords d'Oslo en 1993 prévoient le départ des colons israéliens et le passage de la bande de Gaza sous administration de l'autorité palestinienne. Yasser Arafat s'y installe.
 
Dans la deuxième partie des années 90, le processus de paix se grippe et le Hamas, mouvement islamiste palestinien, se développe. Les attentats suicide du Hamas et les tirs de roquettes déclenchent de multiples ripostes de l'armée israélienne. En 2001, c'est la seconde Intifada et en 2005, Israël, se désengage de Gaza. Les colons israéliens s'en vont.
Et en 2007, le Hamas prend le contrôle de la bande de Gaza au détriment de ses rivaux palestiniens du Fatah.  

Guerre et pauvreté 

Israël a lancé plusieurs offensives massives sur Gaza, dont la dernière à l'été 2014. Bilan, des milliers de morts et des destructions multiples. Israël impose son blocus. 
Gaza n'a pas de ressources naturelles, pas d'industrie et de nombreuses terres agricoles ne sont pas accessibles. Il y a aussi une pénurie d'eau. Aujourd’hui, plus de 80% des habitants de Gaza dépendent de l'aide internationale. 40% vivent sous le seuil de pauvreté. Le taux de chômage est de 30% (45% chez les jeunes).