Expliquez nous... la COP21

Expliquez-nous par Gilbert Chevalier, Gilbert Chevalier lundi 2 février 2015
écoute bientôt disponible
COP21
COP21, conférence sur le climat à Paris en 2015 ©MaxPPP

La COP21, la conférence sur le climat se déroulera au Bourget à la fin de l'année. La COP21, c'est quoi ?

Haschtag Ma Planète : c'est la nouvelle opération que lance France Info lundi 2 février avant la COP21, la conférence climat de Paris qui se tiendra à la fin de l'année. Une opération destinée à mettre en valeur des idées, des événements et des solutions concrètes pour la sauvegarde de l'environnement.
 
Une COP c'est une conference des parties.
Il faut entendre conférence de tous les Etats parties prenantes de la convention cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques adoptée au Sommet de la terre à Rio de Janeiro en 1992 et ratifiée ensuite par 195 pays. C'est cette convention qui a permis la reconnaisance d’un changement climatique d’origine humaine. 
 
La Conférence des parties se réunit chaque année lors de rencontres mondiales où sont prises des décisions à l’unanimité ou par consensus, ce qui est tres difficile. Pourtant, il y a beaucoup de négociations et de réunions intermédiaires et préparatoires entre ces rencontres au niveau mondial.
 
La COP qui se tiendra à Paris sera la 21e d’où le nom de COP21. La France a été officiellement nommée pays hôte lors de la 19e Conférence qui s'était tenue à Varsovie en Pologne. En tant que pays assurant la présidence de la COP, la France devra assurer un rôle de facilitateur de la négociation et rapprocher les points de vue. Cette COP21 se deroulera sur le site du Bourget. 20.000 personnes, delegués et observateurs, y sont attendues. Cette réunion de décembre 2015 sera l’une des plus grandes conférences internationales sur le climat jamais organisée.
 

Objectif : un accord international
 

L'objectif est d'aboutir à un accord international pour contenir le réchauffement global en dessous de 2°C.
Incapables de se mettre d'accord en 2009 lors de la Conférence de Copenhague, les Etats avaient décidé de reporter à 2015 la signature d'un accord international contraignant. L’enjeu est majeur : contenir les dérèglements climatiques qui menacent nos sociétés et nos économies .  
 
Le 5e et dernier rapport du GIEC, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, publié en novembre, a apporté les bases scientifiques de la négociation internationale. Il met en garde contre le scénario actuel qui pourrait conduire à une augmentation de près de 5°C de la température de l'atmosphère terrestre d'ici 2100.
 
La COP20 qui s'est déroulée à Lima en décembre a accouché d'un avant-projet. Les 195 pays représentés ont sans exception manifesté leur volonté de signer un accord à Paris en décembre 2015. C’est unique et historique disent-ils. La France souhaite un accord applicable à tous, respectant le principe de différenciation : l'idée que tous les pays ne sont pas également responsables du dérèglement du climat. Mais beaucoup sont sceptiques. Il y aura de serieux obstacles. Pour les Etats-Unis par exemple, les affaires intérieures et les équilibres géopolitiques internationaux priment sur le climat et la nécessité d'aboutir à un accord contraignant. Sentiment partagé par de nombreux pays, notamment la Chine, quoique les choses semblent évoluer très vite en Chine sur cette question.