L’école de la jungle pour les orangs-outangs de Bornéo

En direct du monde par Nicolas Teillard jeudi 30 juillet 2015
l’école de la jungle pour les orangs-outans de Bornéo © Maxppp

Ce ne sont pas les vacances pour tout le monde. A l'école de la forêt en Indonésie il y a classe toute l'année pour les orangs-outangs, des singes en voie de disparition à cause de la déforestation et du braconnage.

C’est à Kalimantan, la partie indonésienne de l’île de Bornéo, que la fondation Bornéo Orangutan Survival a ouvert deux centres de rééducation pour cette espèce très fortement menacée de disparition en raison de gros problèmes de braconnage et de déforestation dans le pays. Les centres accueillent aujourd’hui quelques 700 jeunes orangs-outangs secourus, qui apprennent la vie sauvage à “l’école de la forêt".

A l’école des bébés, les petits orangs-outangs passent beaucoup de temps à jouer entre eux. La plupart n’avaient jamais rencontré d’autres orangs-outangs à part leurs mères avant d’être secourus. Beaucoup ont grandi dans des cages minuscules, comme “animaux de compagnie”, de manière complètement illégale. Le but, à l’école des bébés, c’est donc surtout qu’ils apprennent la sociabilisation…

Une fois remis en liberté, la fondation garde un œil sur eux. Des centaines d’orang-outang ont été relâchés dans la nature ces vingt dernières années et, dans la très grande majorité des cas, tout se passe à merveille. D’ailleurs, la semaine dernière, pour la première fois dans une de ces deux forêts, une femelle orang-outang remise en liberté il y a deux ans a accouché d’un bébé “sauvage”, un bébé conçu donc... en liberté.