En Inde, attention, un selfie peut vous coûter la vie

En direct du monde par Aurélien Accart vendredi 22 janvier 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 17/10/2018
Perche à selfie
Perche à selfie © Fotolia

La police de Bombay veut lancer une campagne d'affichage dans plusieurs lieux jugés dangereux pour les porteurs de smartphones trop narcissiques. En janvier, une jeune femme est morte noyée après avoir voulu prendre un selfie sur les rochers en bord de mer.

Ce qui a poussé la police indienne à agir, c'est cet accident, survenu le 9 janvier dernier. Trois copines s'avancent sur les rochers de Bandstand, l'une des promenades les plus populaires de la baie de Bombay, où habitent la plupart des vedettes de Bollywood. Elles essaient de se prendre en photo, mais elles tombent à l'eau et se font emporter par le courant. Un homme plonge pour les aider et en secourt deux, avant d'être à son tour submergé par les flots. L'une des jeunes filles, âgée de 18 ans, et cet homme courageux, ont donc péri pour ce simple autoportrait.

Des panneaux  "anti selfie" bientôt déployés?

La police a donc décidé d'agir, et de prévenir. Elle a identifié 16 endroits populaires et situés sur la baie de Bombay, qui court sur plus de 30 kilomètres, et demande aux autorités municipales de prendre des mesures pour éviter que les passants n'y prennent des selfies. Cela passerait d'abord par des panneaux de signalisation, mais aussi par des secouristes, que les policiers aimeraient voir déployés sur les plages et les promenades côtières de la ville. La muncipalité n'a pour l'instant pas fait savoir si elle allait accéder à ces demandes. Le problème n'est en tout cas pas une spécificité locale: d'autres pays sont touchés par ce phénomène: la Russie a par exemple lancé la première une campagne intitulée « un selfie cool peut vous couter la vie », après qu'une personne s'est tirée une balle dans la tête en essayant de se prendre en photo avec un pistolet. L'an dernier, douze personnes seraient mortes en voulant se prendre en photo.