leboncoin.fr, vivastreet.com : les nouveaux sites d'emploi

C'est mon boulot par Philippe Duport lundi 22 septembre 2014
écouter l’émission disponible jusqu'au 17/06/2017
leboncoin.fr
© leboncoin.fr

Des "petits" nouveaux bousculent la hiérarchie des sites d'emploi : des sites d'annonces gratuites, comme leboncoin.fr, se hissent désormais dans les premiers rangs. On y trouve même de plus en plus de postes de cadres.

Et si votre prochain job se trouvait quelque part entre une voiture à vendre et une cafetière d’occasion ?

Si Pôle Emploi reste aujourd’hui le premier des sites d'emploi - notamment parce que les chômeurs doivent s’actualiser tous les mois - il est aujourd'hui talonné par… leboncoin.fr .
C’est le dernier classement établi par Médiamétrie qui le dit, le même organisme qui mesure les audiences des télés et des radios. Avec près de cent mille offres d’emplois disponibles, le site de petites annonces est aujourd'hui le premier site d'emploi privé en France.
Lui et son concurrent vivastreet.com, un autre site d’annonces généraliste, se sont taillés depuis trois ans une place de choix dans la cour des grands sites traditionnels.

leboncoin.fr et vivastreet.com totalisent à eux deux deux millions sept cent mille visiteurs uniques par mois - avec un très gros avantage au premier. Le modèle est le même : pour celui qui cherche du boulot comme pour celui qui en propose, le service ne coûte pas un centime. Les sites pratiquent la politique du « freemium » : une formule de base gratuite et des options payantes, pour une annonce mieux mise en valeur, par exemple.

Autre particularité : la recherche est locale, autour de soi. Et remplir une annonce d’emploi ne prend que deux minutes. Résultat : un carton auprès des toutes petites entreprises en région, salon de coiffure, bars, hôtels, petites sociétés de service : on publie une annonce d'emploi aussi facilement que l'on vend son scooter d'occasion. On a même vu des postes de profs annoncés sur leboncoin.fr

Si vivastreet.com ne vise pour l’instant pas d'autre public que celui des « cols bleus », leboncoin.fr affiche clairement d’autres ambitions. Le site s’attaque désormais au marché de l’emploi des cadres. Un secteur où la concurrence fait rage. Des postes de cadres intermédiaires, chefs de rayon ou responsable d’équipe sont déjà sur leboncoin.fr.
Selon Antoine Jouteau, son directeur général adjoint, dans un marché de l’emploi où l’offre et la demande peinent à se rencontrer, les entreprises n’hésitent plus à multiplier les pistes pour trouver leurs futurs salariés. Vivastreet.com s’est de son côté associé à Facebook pour diffuser ses offres d’emploi.

S’il y a environ 500.000 postes non pourvus en France faute de candidats, c’est évidemment d’abord un problème de formation adaptée à la demande des entreprises. Mais il y a aussi un déficit d’information : les toutes petites entreprises peinent à recruter, les candidats ne sont pas toujours au courant des offres. Un terrain que sont en train d'investir les petits nouveaux du marché de l'emploi.