Un été comics: renaissance

BD, bande dessinée par Jean-Christophe Ogier dimanche 5 août 2012
Un été comics: renaissance

Il
y en a 52 !  52 séries de super
héros et non des moindres ont droit depuis un an à une nouvelle naissance.

C'est
un principe, une manière de faire spécifique à la bande dessinée américaine. Si
en Europe, la plupart des héros passent, si XIII et Largo Winch ont détrôné
Tintin, aux Etats-Unis, pour toucher de nouveaux lecteurs, on prend les mêmes
et on recommence. Cela se fait à peu près tous les 15 ans.

Superman
en est à 600 épisodes ;  Batman à 900 !
On remet les compteurs à zéro. Oh, on ne touche pas au dogme. Superman
est toujours orphelin, venu  de crypton,
planète disparue. Et Batman ne se remettra jamais l'assassinat de ses parents
alors qu'il n'était qu'un enfant. Alors,
quoi de neuf dans La Cour de Hiboux,
le 1er volume de la renaissance 2011-2012 du chevalier noir ? Figurez-vous que le milliardaire Bruce Wayne, alias Batman, met la main à la poche. Entre deux combats, il investit sa fortune pour aider Gotham city à améliorer la vie des défavorisés. La crise frappe même dans les comics.

Batman : 1. La Cour de Hiboux de Scott Snyder et Greg Capullo (Urban comics, DC comics)

Catwoman: 1. La règle du jeu de Judd Winick et Guillem March (Urban comics, DC comics)

Green Lantern : 1. Sinestro de Geoff Johns et Doug Mahnke (Urban comics, DC comics)

Wonder Woman: 1. Liens de sang de brain Azzarello et Cliff Chiang (Urban comics, DC comics)