L'open data dans la santé pour éviter les scandales sanitaires ?

Modes de vie lundi 4 février 2013

L'Assurance Maladie conserve, depuis des décennies, des milliers de données d'information auxquelles l'usager n'a pas accès (le système national emmagasine 1,2 milliard de feuilles de soin par an).  Pour exemple, l'OMS a ouvert une partie de ses données big data.

Certains se demandent si les derniers scandales sanitaires auraient pu être évités ? Si l'information mieux divulguée dans l'affaire des pilules aurait pu permettre d'anticiper ces affaires ?

Avec nous pour en parler, Mathieu Escot, chargé de mission pour la santé à l'UFC-Que Choisir. 

>>> Le manifeste Initiative transparence santé concernant les données de santé.