Sida : "De nouvelles voies" vers "de nouveaux traitements" (Pr Barré-Sinoussi)

L'invité de 8h15 par Célyne Baÿt-Darcourt lundi 30 juillet 2012

"Les Etats-Unis ont annoncé par exemple 160 millions de
dollars supplémentaires, une partie de cet argent ira à la prévention en
Afrique
", relève
Françoise Barré-Sinoussi. Le président Hollande a également déclaré qu'"une partie de la taxe sur les
transactions financières sera réservée à cette lutte
. Donc il y a une réelle mobilisation et il
va falloir suivre et être vigilant pour que ça ne soit pas que des promesses",
poursuit-elle.

"Les bons élèves sont les Etats-Unis et la France qui est le 2e
plus grand donateur pour le Fonds mondial",
déclare Françoise Barré-Sinoussi. A l'inverse,
"la Chine est maintenant à considérer dans les pays riches mais elle n'est
pas pour l'instant un pays donateur".

Optimisme des chercheurs

"En moins de 10 ans, on a multiplié par plus de 100 le nombre de
personnes sous traitements dans les pays à ressources limitées, soit huit
millions de personnes. Ce n'est pas suffisant : les Nations unies se sont
engagées sur 15 millions de personnes en 2015, donc il faut continuer les
efforts",
déclare la
chercheuse de l'Institut Pasteur.
"Les scientifiques sont optimistes parce qu'il y a de nouvelles voies
pour la recherche de nouveaux traitements, qui permettraient de mettre les
patients sous rémission à l'arrêt du traitement",
estime Françoise
Barré-Sinoussi.

Le sida a fait 30 millions de morts
en 30 ans, et touche aujourd'hui 35 millions de personnes dans le monde,
surtout en Afrique sub-saharienne.
La prochaine conférence internationale sur le sida se tiendra en 2014 à
Melbourne (Australie).