Profession : recouvreur de dettes

Cinq jours à la une par Rédaction de France Info vendredi 29 juin 2012
Profession : recouvreur de dettes
©

C'est un métier qui ne connaît pas la crise, ou plutôt qui en profite.
Tout Espagnol qui se respecte connaît le Cobrador del Frac, du moins de nom. Il s'agit d'un recouvreur de dettes, métier tout à fait légal en Espagne et au Portugal.

Le costume fait partie du personnage. Le Cobrador del frac se déplace en queue de pie noir, chapeau haut-de-forme et nœud papillon assorti. Une façon de couvrir le débiteur de honte.

Et si le mauvais payeur n'est pas coopératif, le recouvreur de dettes n'hésite pas à alerter son entourage: famille, voisins, collègues.
Le Cobrador del Frac peut également publier un avis dans la presse. Intéressé financièrement, il rachète la dette auprès du créancier et garde pour lui entre 40 et 60 % du montant récupéré auprès du débiteur.

Avec la crise, l'entreprise, qui emploie 300 personnes rien qu'en Andalousie, reçoit de plus en plus d'appels. Le nombre de clients a doublé depuis deux ans.

Mon périple en voiture sur une carte routière, de Lisbonne à Malaga en passant par l'Extrémadure et Séville : 1.000 km au total © Radio France Isabelle Raymond

La semaine prochaine, cinq nouveaux épisodes, signés cette fois Isabelle Labeyrie, de l'Italie à la Grèce.