Microsoft dévoile "sa" tablette sous Windows 8

Nouveau monde par Jérôme Colombain mardi 19 juin 2012
Microsoft dévoile "sa" tablette sous Windows 8
©

Concurrente directe de l'iPad

Un
écran 10.6" plus grand que l'iPad,  un
dixième de millimètre d'épaisseur en moins par rapport à la tablette d'Apple (9.3
mm contre 9.4) pour un poids en revanche supérieur de 675 grammes... La tablette
s'appelle tout simplement "Surface". C'est aussi le nom de la table
interactive de Microsoft et ce sera désormais celui de toute une gamme de
produits tactiles de la firme américaine.

C'est Steve Ballmer lui-même, le PDG, qui a dévoilé la nuit
dernière le nouveau joujou au cours d'une conférence très attendue et emprunte
de mystère qui avait lieu à Los Angeles.

Une vitrine pour WIndows 8

Continuons la comparaison avec le leader du marché :
contrairement à l'iPad, la future tablette de Microsoft disposera, elle, d'une
prise USB. "Elle sera faite pour
travailler et pour jouer
", a dit Steve Ballmer. Elle acceptera tous
les jeux du Windows Store. Elle fonctionnera donc bien entendu sous Windows 8,
la future version de Windows qui doit sortir à l'automne (et Windows RT dédiée
aux processeurs ARM).

L'élément le plus différenciant c'est sans doute la
couverture de protection de cette Surface qui malgré son apparente finesse recèle
un vrai clavier transformant ainsi la tablette quasiment en ordinateur
portable. Une couverture aimantée qui sera proposée dans une multitude de
coloris comme il se doit.

Un produit encore flou

Alors, s'agit-il vraiment d'une tablette ou bien d'un
ordinateur portable déguisé ? Il est trop tôt pour le dire. Microsoft n'a
pas tout dévoilé. On ne sait rien sur la résolution de l'écran, la connectivité
ou l'autonomie de la batterie. Rien non plus sur la date de sortie - qui
devrait cependant correspondre à l'arrivée de Windows 8 - ni surtout sur
l'élément déterminant : le prix.

Frapper fort

Pourquoi une tablette Microsoft alors que d'autres marques
comme Samsung ou Acer vont également proposer des tablettes sous Windows 8 ? La
firme américaine a sans doute voulu marquer symboliquement les esprits en se
posant clairement comme un concurrent d'Apple à part entière et aussi en
donnant un signal fort à toute l'industrie de l'informatique pour que celle-ci
s'engage a fond dans l'aventure Windows 8.