Le nombre de personnes pauvres augmente en France

Noeud emission temporaire pour le nid source 345 par Rédaction de France Info jeudi 29 mars 2012

Il y a de plus en plus de pauvres et de précaires, en France,
depuis le milieu des années 2000. "L'observation des tendances de la pauvreté
et de l'exclusion sociale depuis une dizaine d'années pointe d'abord des
évolutions préoccupantes"
, souligne l'Observatoire national de la pauvreté
et de l'exclusion sociale (Onpes) dans son rapport 2011-2012, qui a compilé et
commenté une vingtaine d'indicateurs.

En 2009, le taux de pauvreté retrouvait son niveau de 2000,
à 13,5% de la population, après un "point bas à 12,6%" en 2004. Ainsi,
8,2 millions de personnes vivaient avec moins de 60% du niveau de vie médian
(954 euros). Près de deux millions de personnes vivaient avec moins de 640
euros mensuels (40% du niveau de vie médian), soit 3,3% de la population, un
taux "en nette progression" (2,7% en 2000).

Si l'on prend en compte
les indicateurs de la Commission européenne, ce sont 11,2 millions de Français
qui étaient en 2009 touchés soit par la pauvreté monétaire, soit par des
"privations matérielles sévères", soit par une "très faible intensité
de travail".

Le nombre de pauvres augmente. Le reportage de Cécilia Arbona - LE DOSSIER FRANCE INFO  

Le nombre de pauvres augmente. Le reportage de Cécilia Arbona - LE DOSSIER FRANCE INFO

De nombreux salariés sont aussi touchés par la pauvreté. "Les programmes des candidats à la présidentielle parlent très peu de ce sujet", déclare Alain Raoul, Directeur Général de la Fondation de l'Armée du
Salut, qui propose une règle d'or sociale. "Le principe est de rendre effectif les droits fondamentaux qui sont inscrits dans notre constitution : un revenu digne, un habitat pour chacun, l'accès aux soins, le droit à l'éducation et le droit à l'emploi."

L'interview d'Alain Raoul - LE DOSSIER FRANCE INFO  

L'interview d'Alain Raoul - LE DOSSIER FRANCE INFO