Terrorisme : Sarkozy reconnaît "des failles dans nos démocraties"

L'invité de 8h15 par Célyne Baÿt-Darcourt lundi 26 mars 2012
écoute bientôt disponible
Terrorisme : Sarkozy reconnaît \\\"des failles dans nos démocraties\\\"

Sénégal et élection de Macky Sall

Le candidat-président se félicite du résultat de l'élection présidentielle sénégalaise. "C'est une très bonne nouvelle pour l'Afrique en général et pour le Sénégal en particulier". 

Toulouse

Le président de la République revient sur la difficulté à identifier le responsable des tueries de Toulouse et Mautauban avant qu'il passe à l'acte : "Voila un jeune homme délinquant connu pour des affaires de vols [...]  qui tout d'un coup rentre dans le terrorisme le plus actif sans aucune transition .A notre connaissance, il n'y avait pas de cellule". Et de reconnaître que "depuis le mois de septembre 2001, on sait que des failles dans nos démocraties, elles existent".    

Sur les critiques de Marine Le Pen qui se demande s'il y a d'autres Mohamed Merah qui arrivent tous les jours par bateau en France, Nicolas Sarkozy déclare : "Dés qu'il ya quelque chose d'outrancier à dire, on peut compter sur Marine Le Pen". "On ne peut quand même pas assimiler Mohamed Merah, né en France, [...] aux enfants d'immigrés arrivés par bateau". "Dire, +les frères Merah, c'est l'immigration c'est absurde. Ils sont nés en France+".

Voyages au Pakistan ou en Afghanistan

Le président-candidat rappelle les dispositions annoncées jeudi dernier après l'assaut contre Mohamed Merah : "Le fait d'aller en Afghanistan sans avoir de raisons touristique, familiale ou professionnelle, simplement pour suivre des cours d'endoctrinement à un extrémisme terroriste ou même religieux sera considéré comme un délit".

Nicolas Sarkozy expose ensuite le calendrier : "Nous passerons dans le prochain (conseil des ministres, ndlr) ou celui d'après ces textes [...] qui seront votés au lendemain de l'élection présidentielle, puisque je n'ai pas l'intention de convoquer une session extraordinaire (du Parlement)".  

Extrémistes religieux interdits de séjour en France

Des prédicateurs extrémistes musulmans invités à participer à un rassemblement organisé par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) début avril seront interdits de séjour en France. Nicolas Sarkozy a cité le nom du cheikh Youssouf Al-Qaradaoui, d'origine égyptienne mais installé au Qatar. "Les gens qui ne respectent pas les valeurs de la République n'ont rien à faire chez nous", a-t-il dit.

Polémique sur l'enquête

Nicolas Sarkozy revient sur les polémiques sur la rapidité de l'enquête et de l'intervention du RAID. "On devrait avoir le respect des gens qui ont risqué leur vie", déclare-t-il.   

Chômage

Nicolas Sarkozy annonce une augmentation modérée du chômage dont le chiffre sera divulgué ce soir : "Les chiffres de ce soir manifesteront une amélioration de la situation avec une baisse tendancielle de l'augmentation du nombre de chômeurs. Cette augmentation sera assez modérée".

Programme

"Mon programme est parfaitement chiffré : j'ai pris un engagement au nom de la France (auprès de l'UE, ndlr) ; moins de 3% de déficit en 2013, 0% en 2016 : c'est 100 milliards d'efforts, 70 milliards par la réduction des dépenses, 40 milliards par l'augmentation des recettes".