Le succès de "The Artist" divise la presse étrangère

Info Médias par Céline Asselot lundi 27 février 2012

C'est à croire que les médias se sont lancés dans un concours mondial de jeux de mots : The Artist, "le film muet qui fait grand bruit à Hollywood" (Al-Jazeera), "les Oscars sont restés sans voix" (20minutos.es), "Silence is golden" (Montreal Gazette)... Un film sans parole qui remporte l'Oscar, voilà ce qui a marqué une grande partie de la presse.

En revanche, le couronnement du film ne fait pas l'unanimité outre-Atlantique. "The Artist, le meilleur film que tu ais vu l'année dernière, vraiment ? Eh bien, ça ne doit pas être marrant d'être toi, mon pote" peut-on lire dans le Toronto Sun. Plusieurs articles affirment que le film de Michel Hazanavicus a été récompensé parce qu'Hollywood est obsédé par son âge d'or, recroquevillé sur son histoire. "Les Oscars, un voyage nostalgique" écrit le New Yorker, "l'Académie vit encore beaucoup dans son passé" note le Washington Post.

Et puis, la victoire de The Artist a également réveillé quelques réflexes anti-français. Exemple avec ce message posté la nuit dernière sur Twitter par une Américaine qui était présente dans la salle : "L'équipe de The Artist est devant moi et je peux sentir l'odeur de la cigarette et de l'arrogance".

Jean Dujardin, le "George Clooney français", comme l'appelle le magazine
allemand Focus, échappe à ces critiques. Et déchaîne les télévisions françaises : il sera
avec l'équipe du film ce soir à 19h10 au Grand Journal de Canal+, à
19h30 au JT de France3, à 20h au JT de France 2 et puis ce sera au tour
du JT de M6. Et ça ne fait sans doute que commencer...