Pollution : Hidalgo accuse le gouvernement Fillon et NKM

L'invité de 8h15 jeudi 12 décembre 2013
Pollution : Hidalgo accuse le gouvernement Fillon et NKM

"Ce n'est pas un échec de la ville de Paris. C'est la conséquence d'une politique totalement inconsciente, irresponsable, des dirigeants notamment du gouvernement précédent qui ont tout misé sur le diesel. Le diesel émet des particules fines qui sont cancérigènes, il y a des études de l'OMS qui le prouvent, des particules qui aujourd'hui posent un problème énorme" assure Anne Hidalgo.

NKM pour Hidaldo : la "ministre du diesel"

Et la candidate socialiste à la mairie de Paris cible son adversaire de l'UMP: "Les mesures d'AirParif ont indiqué dans leur dernier rapport qu'à Paris nous avions fait diminuer la pollution mais que les efforts que nous avions entrepris pour réduire la pollution ont été en partie atténuer par cette politique de "dieselisation" au parc automobile français qui a été notamment la politique suivie par Nathalie Kosciusko-Morizet quand elle était ministre de l'Environnement. Elle a été notamment la ministre du diesel."

La réplique de NKM n'a pas tardé

Dans un communiqué publié en fin de matinée, les porte-paroles de Nathalie
Kosciusko-Morizet dénoncent "une
défausse d'Anne Hidalgo".

"Fidèle à elle-même, Anne
Hidalgo se défausse encore une fois de sa responsabilité, sans doute afin de
faire oublier le pic de pollution qui est du à la politique incohérente qu'a
menée la ville de Paris depuis 12 ans : d'après la Chambre régionale des Comptes d'Île de France (2012), le
volume de carburant diesel et Diester représentait 30 % du carburant consommé
par la Ville en 2006, et 42 % en 2010, ce qui atteste bien d'une recrudescence
des véhicules Diesel. Dans le même temps, le GPL est passé de 22 % en 2006
à 11 % en 2010."