Netflix bientôt en France ?

Nouveau monde par Jérôme Colombain lundi 28 octobre 2013

Netflix, c'est le bonheur des cinéphiles et des
"séries-philes". C'est un catalogue de 100.000 vidéos, disponibles dès
leurs sorties, en illimité pour 8 dollars par mois, soit à peine moins de 6 euros.

C'est de la SVOD (Subscription
Video On Demand
), de la vidéo à la demande sur abonnement. Bref, c'est un
peu le Spotify ou le Deezer de la vidéo.

Success story

Au départ, Netflix était un loueur de DVD par correspondance
qui s'est fait connaître aux Etats-Unis grâce à des petites enveloppes rouges.
En 2011, alors que tous les vidéo-clubs du monde se cassent la figure, il prend le
virage de l'Internet.

Sa force, c'est d'offrir des contenus sur tous les écrans :
ordinateur, tablettes, smartphones, télé,...

Aujourd'hui, avec 30 millions
d'abonnés aux Etats-Unis, Netflix capte à lui seul chaque soir 30% du trafic
Internet outre-Atlantique. Cette année, il est entré dans la cour des grands en
produisant sa première série : la série politique House of Cards avec Kevin Spacey.

Par le Luxembourg ?

Alors, Netflix arrivera-t-il un jour en France ? Oui, cela
semble inévitable. Et il se murmure que ce sera sans doute l'année prochaine,
en 2014. Le service est déjà disponible en Grande Bretagne, aux Pays bas et
dans les pays scandinaves.  Mais ce ne sera pas facile.

Canal+ et Orange, grands diffuseurs de films et de séries,
voient d'un très mauvais œil l'arrivée de ce redoutable concurrent. Cependant,
si la France ferme la porte à Netflix, celui-ci a déjà prévu d'entrer par la
fenêtre. En effet, il devrait lancer son service en français à partir du
Luxembourg comme iTunes. Au passage, cela lui permettrait de ne pas payer de TVA
et l'aidera donc à casser les prix.

Faire bouger l'offre légale

Netflix, qui pousse la logique de la vidéo en ligne à son
maximum, fera le bonheur des passionnés. Cependant, il lui manquera des films en
Français qui sont bloqués par le système de la chronologie des médias (il faut
attendre 3 ans avant la diffusion d'un film en SVOD).

Netflix ne sera pas non plus présent sur les box des
opérateurs. Toutefois, on peut parier que l'un d'entre eux finira bien par
craquer et par passer un accord avec cet ogre de la vidéo.

Evidemment, les concurrents ne manqueront pas de réagir. L'arrivée de Netflix pourrait être l'étincelle qui fera enfin bouger les choses
en matière d'offre légale de vidéo en ligne dans l'hexagone. 

Accès pirate

Aujourd'hui, les geeks savent déjà se connecter à Netflix aux
Etats-Unis moyennant une bidouille technique, un VPN (réseau privé virtuel), et
ils peuvent ainsi accéder à tous les contenus en anglais normalement réservés
au public américain.