Roms : Copé veut que Hollande sorte du "flou" sur Schengen

L'invité de 8h15 mardi 24 septembre 2013

"Nathalie Kosciusko-Morizet, elle
dit quelque chose que nous dénonçons avec elle de la même manière. On
ferme les yeux au gouvernement français sur ce qui est en train de se passer
dans le pays, la violence que l'on constate et qui est malheureusement le fait
de beaucoup de personnes. On le voit à travers les comportements des Roms, par
exemple à Paris. Mais pas seulement. Et c'est extrêmement grave et ça m'amène à
vous dire la chose suivante : il est hors de question que la Bulgarie et la
Roumanie entrent dans l'espace Schengen tant que ce problème ne sera pas résolu au niveau européen
", a affirmé Jean-François Copé mardi matin sur France Info. Une entrée théoriquement prévue au 1er janvier prochain.

"En réalité le gouvernement est assez flou sur le sujet"

Et le président de l'UMP de demander "vraiment très solennellement que le président de la République dise qu'elle est la position de la France" sur cette question. "En réalité le gouvernement est assez flou sur le sujet. Il faut éviter qu'il y ait unanimité pour qu'ils entrent".

Selon Jean-François Copé, "l'Allemagne a déjà pris, comme les Pays-Bas d'ailleurs, une position d'opposition. J'aimerais que les Français fassent de même."

La convention de Schengen ratifiée par 26 pays, essentiellement de l'UE, mais aussi par la Suisse, l'Islande et la Norvège, ouvre les frontières aux ressortissants des Etats signataires.

Les Français doivent "désavouer Hollande aux municipales"

Jean-François Copé s'est adressé aussi aux Français : "Il
y a un autre chemin possible et ce chemin nous allons vous le proposer
".
Des Français qu'il décrit comme "étouffés par les impôts, par les charges, les
réglementations, par la culpabilisation de réussir
" et dont "beaucoup se
disent qu'ils vont soit réduire notre travail soit partir à l'étranger. C'est
le pire des messages pour un gouvernement moderne. Et c'est en cela que
François Hollande commet une erreur considérable dans la manière dont il gouverne
notre pays. Et c'est pour ça que les Français doivent le désavouer aux municipales.