Marine Le Pen veut faire la "preuve" par les municipales

L'invité de 8h15 lundi 23 septembre 2013

"Ce qui m'intéresse c'est l'avenir" a affirmé Marine Le Pen et dans cet avenir qu'elle semble attendre avec impatience, il y a les prochaines municipales. D'abord parce que le FN espère conquérir un certain nombre de villes. Ensuite parce qu'elle compte sur la gestion de ces villes pour changer l'image de son parti. "Nous n'avons pas de modèle. Vous allez voir ce que nous
sommes capables de faire. Les Français vont le voir. Et c'est ainsi, c'est par
cette preuve que nous allons leur apporter qu'ils s'apercevront que tout ce qui
a été dit sur le Front national était faux".

"L'Union européenne est devenue une union soviétique européenne"

Marine Le Pen réagit aussi aux élections allemandes. "Moi ce qui m'impressionne, c'est la percée d'Alternative pour l'Allemagne (Alternative für Deutschland) qui est un parti anti-euro créé il y a six mois. Et qui en six mois a réussi déjà presque à atteindre 5 % et a presque réussi à entrer au Bundestag ".

Et la patronne du FN de poursuivre : "Ça c'est très intéressant parce que ça prouve que les choses changent. L'euro-critique, la conscience dans beaucoup de pays européens que l'Union européenne est devenue une union soviétique européenne. Que l'euro monnaie unique est un obstacle considérable à notre prospérité. Une des raisons majeures de l'effondrement de notre système économique et sociale".