"Vazi fais pas ton radin" : des ados de Moselle interpellent le préfet sur Twitter

par Julien Baldacchino mercredi 16 janvier 2013 22:28, mis à jour le mercredi 16 janvier 2013 à 22h30
Le compte twitter de la préfecture de Moselle a réagi avec humour aux tweets qui l'interpellaient
Capture d'écran Twitter

En raison des chutes de neige, des collégiens mosellans espéraient que la préfecture prendrait un arrêté interdisant la circulation des bus scolaires. Ils ont profité du réseau social Twitter pour le demander directement à la préfecture... à leur manière à eux.

"Vasy fou un arret
préfectoral juska vendredi 00h fait pas ta lopsa
" (sic). Par
"lopsa", entendez "salope" en verlan. Ce qualificatif était
adressé directement au préfet de Moselle, via le tweet d'un jeune habitant du
département.

.

. © Twitter Capture d'écran

Ils sont quelques
dizaines, ce mercredi, à avoir demandé à la préfecture, via son compte Twitter @PrefetMoselle,
de prendre un arrêté préfectoral. Et plus précisément, un arrêté interdisant la
circulation des bus scolaires en raison des chutes de neige. Des requêtes
rédigées, par ailleurs, dans un registre peu propice aux adresses à une
administration. Les utilisateurs ne se sont pas privés de ponctuer leurs tweets
de quelques "Fais pas ta pute" ou "Jte nike ta mere" (sic).

Certains ont choisi de
jouer la corde de l'émotion, alertant le préfet de leur peur de mourir sur les
routes enneigées du département.

.

. © Twitter Capture d'écran

"Est-ce le ton
adéquat ?
"

Le community manager de la
préfecture de Moselle, chargé de la présence de l'administration sur les
réseaux sociaux, a dû gérer ce flux de tweets dans la journée de mercredi,
rappelant aux jeunes "twittos" qu'ils ne s'exprimaient pas avec
"le ton adéquat" pour une requête de ce genre. Il a également apporté
des précisions, non sans une certaine touche d'humour.

La préfecture a tenu à
rappeler qu'en cas d'alerte météo jaune (comme c'était le cas en Moselle), il revient
aux transporteurs eux-mêmes, et non à la préfecture, de décider s'il est
possible d'assurer un transport scolaire. Les meilleurs tweets sur le sujet ont
été compilés sur un blog "tumblr" : vasyleprefet.tumblr.com. Et le buzz suscité par cette affaire ne manque pas de continuer à faire réagir les ados de Moselle :