Italie : lycéens et étudiants manifestent contre l'austérité

par Rédaction de France Info vendredi 5 octobre 2012 17:09, mis à jour le vendredi 5 octobre 2012 à 17h25
Des heurts légers ont opposé les jeunes aux forces de l'ordre à Rome, à Milan et à Turin
/Filippo Monteforte AFP

Des milliers d'étudiants et de lycéens manifestaient ce vendredi en Italie dans de nombreuses villes du pays. Ils protestent contre les mesures d'austérité du gouvernement, notamment dans l'éducation.

Grèce, Espagne, Italie,  pas un jour sans protestation contre les
mesures d'austérité imposées partout en Europe. Ce vendredi, des
milliers d'étudiants et lycéens italiens ont envahi les rues de Rome, Naples,
Milan et Turin. Ils s'insurgent contre l'austérité décrétée par le gouvernement
de Mario Monti
dans tous les secteurs, notamment dans celui de l'éducation,
et lui reprochent, ainsi qu'à l'Union européenne " d'imposer une école
qui ne sera suivie que par ceux qui peuvent se le permettre
".

En Italie, les frais de scolarité et d'inscription aux
universités sont devenus prohibitifs pour
bon nombre d'étudiants, comme c'est aussi le cas en Irlande depuis une décennie,
et en Grande-Bretagne, où les frais de scolarité ont doublé depuis deux ans. Lycéens et étudiants italiens reprochent surtout à Mario
Monti de ne pas avoir pris des mesures contre les coupes budgétaires dans l'éducation, décidées
par le précédent gouvernement de Silvio Berlusconi.

Des heurts brefs et quelques blessés. A Rome, un dispositif policier important accompagnait les
manifestants, des heurts brefs ont fait quatre blessés légers parmi les
policiers.  
A Milan, les manifestants ont voulu s'en prendre aux établissements bancaires
quand ils ont été chargés par les forces de l'ordre.
A Turin, cinq étudiants ont été légèrement blessés et 15 ont été interpellés
puis relâchés.
Des manifestations anti-austérité ont également eu lieu à Palerme, Pise,
Florence et Bologne.