aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Vêtements "made in China" : une petite fille de 4 ans fait une violente allergie

le Jeudi 8 Novembre 2012 à 15:25
Par Rémi Ink

Une petite fille de 4 ans habitant l'Aigle, dans l'Orne, a été victime d'une violente allergie après avoir porté des vêtements fabriqués en Chine. Elle a réagi à un produit chimique utilisé pour lutter contre les moisissures. Une substance interdite depuis 2008 en France.

L'histoire est révélée par le journal Le Réveil normand. La petite Marie se souviendra de son quatrième anniversaire. Elle reçoit en cadeau un tee-shirt et une jupe. Les vêtements sont fabriqués en Chine. Et contiennent du diméthylfumarate, un fongicide puissant qui lutte contre les moisissures. La petite fille fait alors une violente allergie.

Des produits contenant diméthylfumarate arrivent encore en France. L'histoire de la petite Marie avec Chloë Cambreling.   
 

Lecture
 
Partager

La DGCCRF saisie de l'affaire

La DGCCRF, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes "s'est saisie de l'affaire".

"Tous les moyens des services de l'État ont été mis en œuvre pour que les stocks restants de vêtements identiques à ceux de la petite fille soient retirés de la circulation dans tout le territoire de la communauté de communes du Pays de L'Aigle." (le maire de la commune de L'Aigle, Thierry Pinot)

Le diméthylfumarate est interdit en France depuis 2008 après de nombreux cas d'allergies provoqués par des canapés.

Par Rémi Ink
7
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
J'espère que l'importateur de ses vêtement sera sévèrement puni, et devra versé des dommage et intérêts exemplaire à la famille de cette fille.(Pas des pine nuts, du style 10000€, comme c'est classique en France, une rigolade pour le coupable). Il serait temps de taxé tous ses produit chinois, qui détruise des emplois en France, pollue leur pays sans aucun contrôle, ou les employé sont traiter comme des esclaves, et tous sa au nom du profit. Les importateurs sont aussi coupable que les employeur Chinois, c'est eux qui casse les prix, et force les entreprise de travaillé dans des conditions abominable.
Avatar de anonyme
barrouquere (anonyme),
quand prendra t on des mesures un minimum protectionnistes contre le made in china, mais ?, ah oui il est vrai que le made in France n'existe pratiquement plus
Avatar de anonyme
lavieestbelle(anonyme) (anonyme),
Je ne peux m'empêcher de rapprocher cet événement de l'affaire Martine Aubry éclatée cette semaine: celle-ci affirme que la France n'avait pas encore mis sous surveillance en 1984 l'amiante qui était déjà suspectée dans d'autres pays d'Europe... A l'époque, c'est nous qui étions en retard (si on en croit l'ancienne haut fonctionnaire...) Aujourd'hui, c'est la situation inverse: la Chine a déjà 4 ans de retard sur la France dans l'interdiction de cette substance vénéneuses... Si les matériels chinois cassent ainsi les prix, il faut bien des failles ici ou là... En voilà une! J'ai l'air détaché, mais je suis en réalité très outré de telles distorsions commerciales: à l'heure où l'on se plaint de notre marché intérieur envahi des produits chinois et de notre déficit commercial, il y a deux mesures immédiates à prendre - si Bruxelles, Dieu tout-puissant, nous y autorise, bien sûr! -: 1) interdire l'importation de produits contenant des éléments interdits chez nous 2) taxer très fortement d'autres marchandises sujettes à caution sur l’innocuité de leurs constituants...
Avatar de anonyme
et allez!
aller directement au contenu