aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Un professeur de français piège ses élèves et prouve qu'ils recopient sur internet

le Vendredi 23 Mars 2012 à 18:40
Par Mikaël Roparz

Un professeur certifié de lettres classiques dans un lycée parisien a piégé ses élèves. Il a réussi à prouver qu’ils utilisaient internet pour tricher. Plus des trois quarts de ses élèves avaient copié sur la toile pour un commentaire de poésie.

Le prof de français âgé de 36 ans enseigne au lycée Chaptal à Paris. Il a voulu mener une "petite expérience amusante". L’histoire, il la raconte sur son blog. Le titre de son article "comment j’ai pourri le web".

Pour arriver à prouver que ces élèves de première trichaient, l’enseignant a distillé de fausses informations sur le net, notamment Wikipedia, à propos d'un poème "introuvable" du XVIIe siècle, puis il a leur demandé un commentaire à la maison, en les invitant à "fournir un travail exclusivement personnel". Le résultat est conforme à ce qu’il pensait : 51 élèves sur 65 "ont recopié à des degrés divers ce qu'ils trouvaient sur internet".
Le professeur explique qu’il voulait "tirer la sonnette d'alarme, car quelque chose ne va plus dans l'Ecole et il faut s'en rendre compte".
"Je ne suis plus professeur, je suis devenu détecteur de fraudes. C'est une rupture de confiance entre le professeur et l'élève qui est très triste", a-t-il ajouté". "Je veux ainsi dénoncer les sites de corrigés, parfois payants. Je ne comprends pas pourquoi le législateur ne les interdit pas".
Pour lui,  "les élèves au lycée n'ont pas la maturité nécessaire pour tirer un quelconque profit du numérique en lettres".

Par Mikaël Roparz
16
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
jerome monscavoir (anonyme),
Copier depuis Internet c'est mal. Polluer le Web délibérément avec de fausses informations c'est encore pire et surtout lamentable. Sa réponse au plagiat n'est pas la bonne. Le plagiat existe depuis toujours et n'a pas attendu internet. Ce Monsieur ne comprends pas que le partage d'information est la plus grande richesse du Web. J’espère qu'il sera en mesure de réparer son erreur. La connaissance ne progresse qu'en la partageant.
Avatar de anonyme
Dans cette expérience, nous n'avons hélas que du négatif : Au départ la volonté de piéger les élèves ne vole pas bien haut, c'est le moins que l'on puisse dire. Au niveau des moyens : le professeur se vante d'avoir pourri le Web (lamentable !) Vient le constat : le professeur se sent devenir un détecteur de fraudes (pas très valorisant pour lui même), il évoque également une perte de confiance avec les élèves (encore du négatif) Il propose ensuite d'interdire certains sites (intéressant et efficace !!) et termine en concluant que ses élèves ne peuvent tirer aucun bénéfice des nouvelles technologies en lettres (ce qui est faux). Un seul mot : LAMENTABLE !!
Avatar de anonyme
Arnaud (anonyme) @ JCS06 (anonyme),
completement d'accord. ce que je trouve aussi lamentable, c'est que le résultat est mal interprété. 14 de ses éléves ont suivi point par point sa consigne sur 65 !!! cela représente plus de 20%, ce qui est très bien. d'autre part, copier des passages n'est pas une chose "interdite" quelque soit le devoir. Ce sont des éléves de 1ere, il faut juste leur enseigner et leur indiquer comme consigne de mettre des guillemets et citer la source. mais en soit, ce n'est pas quelque chose d'interdit ou d'incroyable. D'autre part, beaucoup d'entre nous ont connu le monde avant internet et la triche a toujours existé, y compris sur des rédactions classiques. Internet n'a donc rien à voir dans tout cela si ce n'est d'apporter une rapidité d'information accessible à tous. Ce professeur préférait peut être quand il s'agissait de papa/maman qui avaient de hauts diplomes qui rédigeaient le devoir ? au fond, c'est vrai que c'est une démarche lamentable, car elle ne révéle rien. Tout au plus, comment on peut pourrir des sites d'informations communautaires. Mais même là, il n'est pas le seul à l'avoir expérimenté et de façon beaucoup plus scientifique.
Avatar de anonyme
Bonjour. Pourquoi mon commentaire ne se touve t-il pas dans cette liste ?
aller directement au contenu