aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Refondation de l'école : que propose l'enseignement catholique ?

le Jeudi 5 Juillet 2012 à 11:53
  • Pas encore de votes

Actualité marquée aujourd'hui par le lancement de la concertation qui doit déboucher à l'automne sur une loi d'orientation et de programmation sur l'école. Quelle sera la place du privé, qui scolarise 20% des élèves, dans la " refondation " annoncée par le gouvernement ?

Eric de Labarre

On pose la question à Eric de Labarre, secrétaire général de l'enseignement catholique...

Le communiqué du Secrétariat général de l'enseignement catholique :

"C'est au travers d'un dialogue serein, clair et sérieux que se sont établies les relations entre le ministère de l'Education nationale et le Secrétariat général de l'enseignement catholique.

Les différentes rencontres entre Vincent Peillon et le secrétaire général ont permis à l'enseignement catholique de transmettre dès le 13 juin 2012 ses premiers éléments de reflexion sur "la refondation de l'école". Il ont permis également d'étudier avec le ministère l'affectation de 70 nouveaux emplois d'enseignants destinés à fire face aux urgences dans le premier degré pour la rentrée 2012.

Par ailleurs, le secrétaire général relève, avec satisfaction, la volonté du ministre de ne pas revenir sur les modalités de financement du fonctionnement de l'enseignement privé associé à l'Etat par contrat.

Eric de Labarre, dans son éditorial du numéro d' "Enseignement catholique actualités" publié le 2 juillet, indique que "sans chercher à effacer ce qui fait notre histoire commune et sans faire preuve d'une naïveté coupable, il est temps d'explorer les voies nouvelles de la contribution de l'enseignement catholique à l'œuvre d'intérêt général que constituent la formation et l'éducation des enfants et des jeunes de notre pays... L'enseignement catholique a participé aux débats sur l'école qui ont précédé les échéances électorales en publiant le Manifeste de l'école catholique pour la réussite de chaque élève. Il compte bien apporter son expérience dans les concertations préparatoires à la loi visant  "la refondation de l'école".""

aller directement au contenu