aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

La chanson devient-elle un art majeur à la fac ?

le Lundi 11 Juin 2012 à 11:53
  • Pas encore de votes

L'université Bordeaux 3 crée une licence dédiée à la chanson française.

Pascal Pistone

On en parle avec Pascal Pistone, pianiste, compositeur, et directeur de cette filière.

La présentation de cette filière sur le site de l'université :

"Alors qu'existent depuis longtemps des parcours Jazz (à l'université de Toulouse par exemple), il n'y a aujourd'hui aucun cursus universitaire consacré à la chanson. Malgré une demande considérable de la part des étudiants dans ce domaine, ce créneau n'est actuellement exploité que par un certain nombre d'organismes privés (associations, académies) qui malheureusement n'assument pas toujours cette mission avec beaucoup de professionnalisme. Néanmoins, cet engouement pour la chanson française, qui constitue aujourd'hui un véritable  phénomène de mode, est visible au sein même de la plupart des grandes institutions : plusieurs enseignants-chercheurs publient régulièrement sur cette question, des colloques sont également en préparation, et de plus en plus de travaux de recherche autour de la chanson sont proposés et soutenus chaque année. Bon nombre de conservatoires (ou CEFEDEM) ont également ouvert un cursus autour des musiques actuelles.

L'université française se doit donc de participer à cet élan, sur le modèle d'un certain nombre d'universités anglo-américaines réputées qui offrent des formations de ce type (donnant accès au Master et au Doctorat)."

aller directement au contenu