aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Kelvin Doe, 16 ans, du Sierra Leone au Massachusetts of Technology

le Mercredi 21 Novembre 2012 à 07:50
  • 1 commentaire
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (3 votes)

L'adolescent africain a déjà inventé plusieurs appareils. Le MIT, une des meilleures universités mondiales, l'a repéré.

{iframe|youtube|260|462|XOLOLrUBRBY}

Un reportage sur Kelvin Doe

Il bricole depuis qu'il a treize ans. Le site du Figaro et celui de CNN racontent l'itinéraire de Kelvin Doe. Dans son village du Sierra Leone, il est obligé de se débrouiller sans électricité, ou presque. Il cherche des solutions, et il les trouve. Première invention, il y a trois ans : une batterie. Kelvin n'a pas d'argent. Il assemble du soda, de l'acide et du metal. Il enroule le tout dans un morceau de Scotch. Après plusieurs essais, il réussit à faire fonctionner sa première batterie.

L'expérience lui plaît. Kelvin fait d'autres tentatives. Il récupère des cables, ici ou là, et il réussit à fabriquer un générateur électrique, un appareil suffisant pour fournir de l'électricité à sa famille. Les voisins en profitent aussi. Ils viennent chez lui recharger leurs téléphones mobiles.

Kelvin a envie de faire de la radio. Il n'a pas les appareils nécessaires. Il fait donc comme pour le reste :  il les invente. Il assemble un vieux baladeur CD, une antenne qu'il a bricolée, une table de mixage, une radio FM, et il devient DJ. Son surnom ? "DJ Focus". A la radio, il diffuse de la musique. L'adolescent constitue aussi une équipe de reporters. Ils ont douze ans en moyenne. Ils vont interviewer les gens du village sur la vie de la communauté.

Puis il y a quelques mois, Kelvin entend parler d'un concours organisé par David Sengeh, un jeune chercheur né au Sierra Leone. Sengeh travaille au prestigieux MIT, le Massachussets Institute of Technology. Il n'a pas oublié son pays d'origine. Il est persuadé qu'il faut aider les adolescents les plus doués. Il leur propose de lui soumettre des projets. Plus de 300 jeunes répondent à son appel. Parmi eux, il y a évidemment Kelvin Doe.

David Sengeh est impressionné. Il découvre tous les appareils créés par l'adolescent ces dernières années, sans aucun moyen et sans aucune aide. Il voit en lui un futur inventeur. Il décide de lui faire la courte échelle. Il obtient que Kelvin soit invité aux Etats-Unis, pour découvrir le MIT. Le jeune Sierra-Leonnais débarque donc, à la rentrée, dans ce temple de la science. C'est une première pour lui, qui n'a jamais quitté son pays, mais aussi pour le MIT qui, dans son programme, n'a jamais accueilli un visiteur aussi jeune. Pendant deux semaines, Kelvin fait la connaissance des meilleurs chercheurs. Il rencontre même le président de l'université de Harvard. Il est émerveillé.

Kelvin Doe prépare l'avenir, peut-être aux Etats-Unis mais sans oublier le Sierra Leone. Il veut aider sa famille, ses proches. Le Figaro explique que son nouveau projet est une éolienne, pour fournir de l'électricité à tout son village.

Vidéo(s)

{iframe|youtube|260|462|XOLOLrUBRBY}
1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Bravo les Américains de vite s'accaparer les cerveaux prometteurs.
aller directement au contenu