aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

L'Education nationale recherche profs désespérément

le Mercredi 11 Juillet 2012 à 12:03 mis à jour à 17:15
Par Gilles Halais

Une véritable crise des vocations contrarie les projets du nouveau gouvernement, qui prévoit de créer en cinq ans 60.000 postes dans l'Education nationale. À la rentrée de septembre, des centaines de postes ne pourront pas être pourvus, faute de candidats.

Maths, français, anglais : il manquera, dans les collèges et lycées, des centaines d'enseignants à la prochaine rentrée, dans ces matières pourtant fondamentales. Pourquoi ? Par manque de candidats aux concours, selon un document que s'est procuré l'AFP.

Aux derniers concours du Capes externe, 706 postes n'ont pas été pourvus, faute de lauréats, soit près de 15 % des postes proposés :

  • En anglais, 131 postes n'ont pas été pourvus, soit 17 %
  • En math, 652 admis pour 950 postes offerts, soit un poste sur trois non pourvu
  • Et l'on atteint des sommets en lettres classiques, 75 admis pour 170 postes proposés, soit 56 % des postes non pourvus.

Le problème ne date pas d'hier. En 2011, 978 places offertes aux Capes externes étaient restées vacantes, essentiellement, là aussi, en math, lettres classiques, lettres modernes et anglais.

Le métier d'enseignant est perçu comme "anxiogène, difficile et mal payé" (syndicat)


Pour les mathématiques, cela s'explique par la dynamique du marché du travail qui recrute, plus qu'hier, des profils scientifiques, dans le domaine informatiques notamment.
Quant aux autres matières, c'est la réforme de 2010 sur la formation des enseignants qui est en cause : désormais, les profs sont recrutés à bac+5. Or, il y a 300.000 étudiants de moins en master qu'en licence. Dans l'enseignement comme ailleurs, le mieux serait parfois l'ennemi du bien...

Côté syndical, on met en avant le manque d'attractivité du métier : perçu comme "anxiogène, difficile et mal payé", écrit le SE-Unsa (enseignants du second degré) dans un communiqué. Le retour de la pédagogie dans la formation des profs pourrait être un élément de réponse. Mais pour les syndicats, le nouveau gouvernement n'y coupera pas : il devra "s'attaquer à la rémunération des enseignants."

Pénurie d'enseignants : pour la ministre de l'Enseignement Geneviève Fioraso, la droite a dégoûté les futurs profs  

Lecture
 
Partager
Par Gilles Halais
24
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
candidat au Capes de maths révolté (anonyme),
Bonjour , C'est inadmissible et honteux de mentir en disant faute de candidat. C'est manque de respect aux formateurs et aux candidats dans les universités et les IUFM. Les candidats ont un niveau Bac+5 et les formateurs sont des maitres de conférence. En mathématiques et on tant que contractuel depuis 2007 , j'ai suivi la formation en master2 maths et enseignement à Marseille et je peux vous dire arrêter les mensonges . Actuellement , les enseignants sont bien formés avec des stages dans un établissement scolaire et une formation à l'utilisation de l'outil informatique mais en didactique aussi. Je pense que les responsables de mathématiques se trompent et il faut que les responsables politiques interviennent pour rétablir la justice et la vérité . Vive les maths !
Avatar de anonyme
Je suis dans une famille de profs.(lycée et supérieur). Quant à moi je n'en suis pas un. Je suis outrée de lire certains de ce commentaires, avec les plaintes sans arrêt répétées : salaires bas, classes difficiles, copies à corriger, etc,etc.. En revanche ils ne se plaignent pas de leurs vacances : 4 mois environ avec des semaines travaillées dont les horaires sont inférieurs à 35 heures, des cours pour beaucoup qui ne sont pas préparés ou tout simplement provenant des livres du professeur ... De qui se moque t-on ? Ce n'est pas étonnant si pour bon nombre de parents il est préférable de scolariser ses enfants dans le Privé. Au regard du palmarès du classement des lycées 2012 de l'Etudiant, les établissements privés tiennent la plupart du temps les premières places. Que ces professeurs du public qui se plaignent, aillent faire un petit tour dans le Privé - que ce soit dans l'enseignement ou un autre secteur ! Et quant au calcul de la retraite ? À ce que je vois personne ne s'en plaint et pour cause : le calcul n'est pas réalisé sur les 25 dernières années de travail mais pratiquent sur les toutes dernières années uniquement. C'est tout de même un bel avantage ! Alors arrêtez de vous plaindre ! Regardez plutôt ce qui se passe chez PSA en ce moment ! Et dans biens d'autres secteurs. En France, malheureusement, il n'y a pas une personne que je connaisse qui ne se plaint pas. Nous sommes un pays de nantis ( les Profs les premiers diront le contraire) et nous courons à notre perte ! À bon entendeur salut !
Avatar de anonyme
candidat au Capes de maths révolté (anonyme),
Bonjour , Je suis candidat recalé au Capes de mathématiques et on était 1200 admissibles et 652 postes ont été pourvus. Comme vous le savez pour passer le Capes il faut avoir BAC+5 en mathématiques. Dire que c'est un manque de candidat c'est des mensonges et ce n'est pas vrai .Pour la troisième fois , je suis admissible,j'enseigne dans les collèges et les lycées comme contractuel depuis 2007 et ça fonctionne très bien (élèves et parents d'élèves sont satisfaits ).Je pense que c'est inadmissible et honteux que des gens au plus haut de l'état mentent en disant que c'est faute de candidat. La formation des enseignants dans les universités est bien faite : On prépare l'écrit et ensuite l'oral avec un stage dans un établissement devant les élèves et un mémoire à présenter devant un Jury . La personne invitée à votre antenne raconte n'importe quoi et déconnecter de la réalité. Comme l'année dernière ,les responsables au Capes de maths doivent changer car ils ont l'habitude de prendre que la moitié des candidats . Il est temps que ça change et arrêter de dire que c'est manque de candidats. J'ai voté pour monsieur Hollande pour le changement , l'égalité des chances et la justice et on a mare de souffrir .Personnellement , je suis devenu traumatisé du Capes ,je souffre de l'injustice et des mensonges. J'espère que les responsables politiques font un geste pour que tous les postes soient pourvus ,je suis au chaumage et j'ai bac +5 et je veux servir la France avec mes compétences et mon petit savoir. Le chaumage est la maladie du siècle il faut le combattre avant que les gens pètent les plans et réagissent autrement:TROP c'est trop ! Je suis confiant que le gouvernement actuel peut faire un geste et changer les idées dans les administrations et les responsables dan les ministères. Vive les valeurs de la républiques françaises !
Avatar de anonyme
lily (anonyme) @ candidat au Capes de maths révolté (anonyme),
Bon en maths, mais peut mieux faire en orthographe et expression écrite ...
aller directement au contenu