aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Livres pour enfants : gare au sexisme

le Dimanche 24 Mars 2013 à 05:55
  • 2 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (2 votes)

Les livres pour enfants sont remplis de clichés sur les différences entre filles et garçons. Pour lutter contre ce sexisme silencieux, les spécialistes de la petite enfance créent des bibliothèques ou les héroïnes et les héros ne sont pas enfermés dans des stéréotypes.

Les albums pour enfants contiennent en moyenne deux fois plus de héros garçons que de héros filles, un chiffre qui va jusqu'à dix fois plus lorsque les personnages sont des animaux "humanisés". Les études le montrent, les filles continuent à être représentées dans les tâches domestiques alors que les garçons sont dehors, se bagarrent et font du sport. Des images parfois caricaturales mais qui ont un réel impact sur la vision que les enfants peuvent avoir de leur place dans la société.

      Des albums pour construire l'égalité

Devant ce constat, à l' heure ou l'égalité des sexes est devenue une priorité, les crèches et les maternelles se dotent de bibliothèques non sexistes. Ainsi l'association Adéquation a sélectionné une vingtaine d'albums pour enfants ou les rôles sont inversés. Les princesses sont rebelles, les pirates pleurent et revendiquent leurs émotions. Cet outil pédagogique destiné à tous ceux qui travaillent dans la petite enfance intéresse de plus en plus les parents et des formations permettent de sensibiliser les adultes qui sont eux mêmes porteurs de stéréotypes.

David un des rares hommes à travailler en crèche raconte "quand deux garçons se bagarrent, on a tendance à trouver ça normal en revanche si se sont deux petites filles ça nous apparait insupportable. Pour les activités de plein air on va spontanément donner les vélos aux garçons et dire aux filles de jouer à la dinette dans le tas de sable".

De plus en plus d'éditeurs prennent en compte ces évolutions et la valise de 20 albums mises en place par Equation peut être consultée sur le site de l'association car elle n'a pas vocation à être vendue.

Pour les parisiens ils peuvent la consulter ou l'emprunter au centre Hubertine Auclert dans le 18e ou à la délégation régionale aux droits des femmes et à l'égalité dans le 11eme à Paris.

2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Véronique (anonyme),
Génial ! vraiment bravo pour cette initiative qui est très importante. J'ai adoré l'idée du conte de fée ou la princesse refuse le prince qui lui est proposé. Par contre erreur dans votre article : l'association s'appelle Adéquations et non Equations
Avatar de anonyme
Frederik Woudpreker (anonyme) @ Véronique (anonyme),
Comment cela génial…Vous voulez dire que c’est une horreur absolue ! Vous êtes en train de tout casser et de construire un anti monde, où les hommes n’auront plus aucun point de repère… Quand on voit ce que cela donne en Suède, il y a de quoi se faire du souci… La « théorie du genre » est une élucubration, issue du cerveau des « modernes », qui sont persuadés que nous venons des ténèbres et que nous allons vers « des lendemains qui chantent ». En bref, « la religion du progrès »… Alors que nous pouvons, tous les jours, constater que c’est partout la décadence généralisée… Vous parlez de lutter contre les « stéréotypes », mais c’est toute la monstrueuse idéologie que vous véhiculez qui est LE stéréotype par excellence de « la pensée unique »… Cordialement quand même, FW
aller directement au contenu