aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Le Lycée Pro : une chance pour les décrocheurs

le Dimanche 10 Novembre 2013 à 05:55
  • 1 commentaire
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 1 (1 vote)

Les lycées professionnels sont trop souvent dénigrés, victimes de clichés les assimilant à des voies de garage pour mauvais élèves. Cette réputation change par la voix des élèves et des enseignants qui défendent leurs choix.

Visite au musée pour des élèves de LEP

Longtemps victimes d'une mauvaise image, les lycées professionnels évoluent vers des formations de plus en plus prisées par les jeunes. En lien direct avec le monde du travail, la filière bac pro permet d'apprendre un métier en évitant les dérives de l'orientation. Chaque année en France, 140.000 jeunes quittent le système scolaire, sans diplôme et sans espoir d'aller plus loin dans leurs études. Le LEP est pour ces "décrocheurs" une façon de reprendre confiance en eux, en choisissant une voie qui les intéresse.

               Des filières où les jeunes se sentent bien

La grande majorité des élèves de LEP sont issus de milieux populaires. Beaucoup ont échoué dans les filières classiques,  se sentant rejetés du système scolaire. Aujourd'hui grâce aux projets mis en place dans ces établissements, chacun peut trouver sa voie. Epanouis, ils deviennent les meilleurs ambassadeurs du bac pro.

Aurore et Fabien, préparent un bac pro des métiers de la mode au lycée Myriam. Depuis un an ils se rendent régulièrement au Musée des Augustins de Toulouse. En s'inspirant des tableaux et des sculptures, ils vont créer une collection de vêtements présentée au public, lors d'un défilé de mode qui aura lieu au musée en fin d' année scolaire. Une épreuve qui comptera pour leur bac pro.

                 Une nouvelle chance pour les"décrocheurs"

Aurore dit : "j'en ai assez d' entendre les gens critiquer les bacs pros. Nous on va en cours avec plaisir et envie. Avec un bac pro en poche, on est quasiment sûrs de trouver un emploi dans un secteur qui nous plaît". Selon une enquête, publiée lors de la journée du refus de l'échec scolaire, 65% des élèves  se sentent bien, et voient dans le LEP une nouvelle chance.

L'étude a été réalisée par l'Afev, l'association de la fondation étudiante pour la ville, spécialisée dans le soutien scolaire.

 

1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
David Vincent (anonyme),
On aimerait un peu plus de fond… Par delà les clichés et les stéréotypes votre article ne nous apprend rien, ne permet pas de percevoir les véritables enjeux et la finalité de ce type d'action… de plus les LEP n'existent plus depuis 1985 date à laquelle ils ont été remplacés par les LP (lycées professionnels)… allez encore un petit effort et ça va commencer à ressembler à du journalisme...
Avatar de anonyme
David NICOLAS (anonyme),
Pourquoi titrer "les décrocheurs" ? Est-ce ainsi que les considère la redaction de France Info ? N'y a-t-il pas un autre mot pour qualifier tous ces mômes qui sont mal conseillés et mal accompagnés par un système éducatif périmé et un systeme d'orientation professionnel nullissime ?
aller directement au contenu