aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

De la ZEP au collège chic

le Dimanche 3 Mars 2013 à 05:55
  • 1 commentaire
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4.5 (4 votes)

Des enfants des quartiers populaires de Toulouse suivent les cours à Pierre de Fermat, collège chic du centre ville. La proviseur s'est inspirée du "busing" lancé dans les années 70 aux États-Unis.

Depuis 4 ans à chaque rentrée, 10 enfants issus de collèges situés en ZEP (zone d'éducation prioritaire) intègrent le collège Pierre de Fermat. Situé dans les beaux quartiers de Toulouse, cet établissement est réputé pour ses bons résultats et ses élèves issus de familles aisées.

Collège Pierre de Fermat à Toulouse

Actuellement une quarantaine d'enfants issus de milieux défavorisés suivent les cours en bénéficiant d'un soutien à la fois financier et pédagogique. Ce système destiné à favoriser la mixité sociale s'inspire du "busing" lancé dans les années 70 aux Etats-Unis où des bus transportaient les enfants noirs vers des écoles des beaux quartiers.

Le "busing" dans les années 70 aux Etats-Unis

Cette tentative d'ouverture à la diversité est financée dans le cadre de la politique de la ville.

1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
clarvign (anonyme),
Bonjour, en écoutant votre interview, ma première question fût : L'école républicaine a-t-elle encore un sens ? puis Des enfants doivent-il être scolarisés dans un "collège chic" pour prétendre un jour pouvoir aller à l'université ? Cela démontre la crise profonde qu'il y a dans l'éducation nationale mais personne n'en parle car nous préférons batailler sur les rythmes scolaires et non sur les enseignements dispensés à l'Ecole. Une interview qui devrait éclairer certains auditeurs et leurs permettre de se poser les bonnes questions.
aller directement au contenu