aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Rythmes scolaires et réforme de l'école : le ministre Vincent Peillon répond aux enfants

le Samedi 30 Mars 2013 à 06:10
  • 5 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4 (5 votes)

VIDEO | Le ministre de l'Education reçoit, dans son bureau, les enfants de France Info junior. Vincent Peillon répond à leurs questions sur la réforme de l'école et les nouveaux rythmes scolaires qui seront mis en œuvre à la rentrée 2013 dans la moitié des communes.

Autour de Vincent Peillon, dans son bureau au ministère de l'Education, Chiara, Lola-Lou et Alessandro, 9 ans © Radio France - Gilles Halais

Le projet de loi sur l'école primaire a été voté la semaine dernière par les députés. Parmi les mesures importantes de ce texte, la remise en place d'une formation pour les enseignants — que Nicolas Sarkozy avait supprimée. La loi prévoit également la création de 60.000 postes dans l'Education nationale sur cinq ans, ou encore de développer l'enseignement numérique (avec ordinateurs, tablettes et tableaux interactifs).

Quant à la réforme des rythmes scolaires, qui ajoute une demi-journée de classe par semaine, le mercredi ou le samedi, elle entrera en vigueur dès la rentrée de septembre dans la moitié des communes, et dans les autres à la rentrée 2014.

Dans le bureau du ministre de l'école, trois lecteurs de Mon Quotidien, le quotidien des 10-13 ans : Lola-Lou, Chiara et Alessandro. Ils ont 9 ans et sont en CM2.

>>> Ci-dessous, l'interview grand format du ministre, et la vidéo du making-of de cet entretien, réalisée par Ugo Emprin de la rédaction de Mon Quotidien.Partager 

BONUS WEB | Interview grand format de Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale, par les juniors  
 

Lecture
 
Partager

 

 

 

Vidéo(s)

{iframe|daily|259.875|462|xyjw9e}
5
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Valérie (anonyme),
Monsieur le Ministre, je suis enseignante spécialisée dans le primaire, maître E. Merci pour votre réflexion solide, indispensable et nécessaire au bien-être des enfants que nous accueillons. Merci d'avoir la foi en ce projet, de le porter sans craindre les revers des adultes qui pensent d'abord à eux avant de penser aux enfants qu'ils accompagnent. Merci de mettre en avant nos enfants, leur équilibre en rétablissant un rythme de vie scolaire qui respecte leur développement psychologique, physique et cognitif ! Je forme le voeu que les enseignants prennent tous conscience que la reconnaissance de leur métier passera d'abord et avant tout par la réussite de chacun, là où il en est, selon son profil d'apprentissage et que la facilité d'un enseignement unique ne sert que le confort des adultes et non l'entrée dans les apprentissages. Je veux aussi remercier tous les collègues qui se battent au quotidien pour aider les élèves à contourner les obstacles, à dépasser les difficultés et à maintenir l'envie d'apprendre malgré tout. Nous sommes nombreux, Monsieur le ministre, à nous investir, sans compter notre temps, notre énergie, portés par la conviction que notre mission est de donner le meilleur en nous appuyant sur la recherche, la formation, les pédagogues, notre intuition, notre créativité... Au-delà de la couleur politique, je salue, avec respect, l'homme que vous êtes et ce projet que vous défendez contre vents et marées. Merci pour ce que vous faites pour nos enfants...
Avatar de anonyme
sampirat (anonyme),
quel coup de com' !!
Avatar de anonyme
Philippe Renève (anonyme),
Il y a des arbres en feuilles fin mars, dans les jardins du ministère ?
Avatar de anonyme
jahly (anonyme),
les enfants ne sont pas faient pour étre conditioné si tot,car votre école n'éduque pas,elle formate les étres pour en faire de braves soldats ou de bon esclaves productifs....c'est pas ça l'idée d'une éducation juste....il faux impérativement que notre société revienne aux rythmes bio naturel...quand on vouie le "speed"des adultes et leurs taux de streess,pourquoi vouloir que nos bambin devienne ainsi....non messieur nos bambins n'iront pas se faire formater chez vous...
aller directement au contenu