aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Lycée : ceux qui oeuvrent en coulisses

le Vendredi 8 Juin 2012 à 06:22
  • 2 commentaires
  • Pas encore de votes

On oublie souvent que les enseignants et les élèves ne sont pas les seuls acteurs de la communauté scolaire.
A leurs côtés, chaque jour, des dizaines d'agents administratifs et d'agents de service contribuent à la bonne marche des établissements. Rencontre avec les "invisibles" du lycée de Brochon.

Les agents de service manquent de reconnaissance. © Hélène Lam Trong

Peu d'élèves se posent la question : par quel miracle leurs salles de classes, leurs sanitaires, leur cour, leurs couloirs sont-ils propres chaque matin ?

Qui veille à la bonne marche des interrupteurs, à la tonte des pelouses, à la propreté des dossards, de la vaisselle de la cantine ?

Une trentaine d'agents de service travaillent au lycée Stéphen Liégeard, la plupart depuis plusieurs dizaines d'années. Ils ont pourtant l'impression de vivre dans un "monde parallèle" à l'intérieur-même du lycée.

2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
dOMINIQUE lanternier (anonyme),
Je remercie Hélène LAM TRONG d'avoir pris le temps de faire découvrir aux auditeurs la vie d'un lycée pendant une fin d'année scolaire.
Avatar de anonyme
Berkowicz (anonyme),
On fini en beauté cette petite série. Elève en terminale ES de ce magnifique lycée, j'ai bien entendu suivi cette petite escapade. Bien entendu je remercie france info et madame Lam Trong pour cette chronique mettant en avant notre lycée, néanmoins ce n'est pas pour faire éloge de ce travail que je me présente à vous. Je vous remercie surtout d'avoir caricaturer les élève de Lycée, chose courante il me semble dans les médias (tous). Je m'explique : on prend des idées reçus (exemple : les élèves qui pensent que les cours servent à rien, dans le premier volet) on cherche la perle, celui qui a l'air assez stupide pour dire ça, et on le fait parler. Cet élève va bien sûr pas manquer de se faire réactionnaire aux cours, attendez, c'est la radio, la gloire ! Et boum, le stéréotype est renforcé. Encore c'est plutôt drôle, donc je passe cette habitude aux médias. Mais ce que je ne supporte pas c'est ce ton un peu dramatique pris dans ce dernier numéro. Je caricature (moi aussi) mais en gros c'est : les élèves manquent de respect à ceux qui le permette de construire leur avenir, une bande de petits cons". Avez vous vraiment gardé tous ceux que vous avez interviewé ? Ce très cher cuisinier que vous faites parler, l'avez-vous questionné sur ça par exemple ? Si oui, il a certainement dû vous répondre que beaucoup d'élève le salut tous les jours et entretiennent une bonne relation avec lui. C'est mon cas, et personnellement j'en suis fier. Fier aussi de saluer tout le personnel de l'établissement, et nous ne somme pas forcément une si petite minorité, nous ne sommes pas tous sans principes. Pour ceux qui font des choses pas biens propres dans les douches, ça désole les élèves autant que vous, rassurez-vous. Ces personnes là font des actions aussi stupides en réaction aux actions du personnel psycho-rigide chargé de l'encadré (c'est une minorité, certe, mais ça pèse tout de même.) Je ne justifie pas leur acte, mais il faut les expliquer aussi, les gens font rarement ça pour le plaisir, et j'espère que ces "gens" comprendront que ça déplait non pas à ceux qui les emmerdent (excusé, mais le mot est tellement bien dans ce contexte !) mais à d'autres, qui n'ont rien demandé. Néanmoins, aussi réducteur que soit cette chronique, elle aura le mérite, j'espère, d'en faire réfléchir plus d'un afin de sortir de cette image stéréotypée qu'ils véhiculent. PS : en relisant mes propos, je parais peut être agressif, et insultant quant au travail fourni, voilà pourquoi je me permets de rajouter que je ne m'attaque qu'à certains points abordés, d'autres étaient à mon goût (qui ne vaut pas grand chose de votre point de vue peut être) très bien traités. Léo Berkowicz, élève un peu vexé, ouvert à tout débat et discussion. Bonne continuation
aller directement au contenu