aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Une rentrée de "transition" avant la refondation de l'école

le Mardi 4 Septembre 2012 à 05:00 mis à jour à 17:00
Par Baptiste Schweitzer

Plus de douze millions d'élèves, de la maternelle au lycée, sont retournés en classe mardi. Une rentrée 2012 proclamée "première rentrée du changement" par Vincent Peillon et marquée par quelques nouveautés. Parmi les plus marquantes, la réduction des suppressions de postes mais aussi l'allongement des vacances de la Toussaint.

Pour la sixième année de suite, la rentrée – préparée par Luc Chatel, le prédécesseur de Vincent Peillon à l'Éducation nationale – est marquée par les suppressions de postes. 14.000 étaient prévues dont 5.700 en primaire. Pour atténuer les tensions, le gouvernement a recruté 1.000 professeurs supplémentaires. Il n'y aura "que" 13.000 suppressions cette année. 

Toujours concernant les recrutements, le gouvernement a décidé de créer 500 postes d'assistans. Ils sont chargés de prévention et de sécurité. Il y aura également 1.500 surveillants de plus. 

La formation des enseignants

Autre mesure, la mise en place d'une formation transitoire pour les professeurs. Les enseignants débutants du secondaire enseigneront 15 heures par semaine au lieu de 18 heures afin de se former. Par ailleurs, les enseignants débutants ne devront pas être affectés dans une classe de CP. 

Les rythmes scolaires

Une grande réforme des rythmes scolaires devrait avoir lieu dès 2013 avec le retour de la semaine de 4,5 jours. Dès cette année, les 12 millions d'élèves et 850.000 professeurs vont bénéficier de quelques jours de vacances supplémentaires à la Toussaint. Ces congés s'étendent maintenant sur deux semaines.

Poursuite des réformes déjà engagées

Parmi les nouveautés attendues, la suite de la réforme du lycée. Elle concerne désormais les Terminales. Du côté des troisièmes, ce sont certaines épreuves du brevet qui vont changer (comme la dictée). Il s'agit de tenir compte de l'évolution des programmes. 

 

Les chiffres et nouveautés de la rentrée © IDÉ

 

Par Baptiste Schweitzer
5
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Gérardino (anonyme),
La grande différence entre le régime de M. Sarkozy et celui de M. Hollande est que le premier annonçait des réformes immédiates et que le second annonce des réformes pour la rdentrée prochaine. Mais de réformes?
Avatar de anonyme
beaudolo (anonyme),
Le plus important parmi toutes ces réformes est celle qui permettra d'avoir quelqes jours de congé sup pour les enseignants! Les congés, en France, c'est sacré! surtout quand on a un syndicat de combat puissant comme celui (plutôt "ceux") des profs! Pauvre France, "au bout du fossé la culbute" comme disait mon grand père!
Avatar de anonyme
Les familles des militaires font les rentrées sachant qu'ils seront amenés à déménager pour le travail du paternel. Le lien entre les militaires et les gens du voyage c'est comme dit Viviane Reding de travailler ensemble en transfrontalier. Chacun travail sur un déracinement et une reconnaissance potentiel. Les familles de militaire ont voulu travailler la paix, la sérénité, et une aisance matérielle acceptable. Mais, ni Viviane Reding ni personne ne fera pas du bon travail dans l'urgence. Elle a bien entendu que Madame Merkel et Monsieur Hollande se sont donnés le mot pour une Europe plus politique, où on fait les chose ensemble et sauvetage (...) des budgets nationaux se fasse de pair. Il faut donc rêver sans la certitude d'un paradis éternel, mais dans l'idée que .... le travail (... manuel) libère (... la pensée). Désolé si cela rappel des mauvais souvenirs. Merci.
Avatar de anonyme
RFM (anonyme) @ RFM (anonyme),
Ceci étant dit après le commentaire refusé concernant l'abandon des enfants par les parents à la rentrée des premières années de maternelle, et concernant le rapport entre les gens du voyage et les militaires. Comme son nom l'indique la sédentarité diminue la souplesse et les facultés de transition. Raison pour la quelle je reste dans ces circonvolutions de parapentiste intellectu-aile sous le cumulonimbus de France Info. Et une quantité impressionnante des éclaires reste sans faire une goûte de pluie ! ! ! !
aller directement au contenu