aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

1.000 nouveaux postes en primaire à la rentrée prochaine : la répartition en détails

le Mercredi 20 Juin 2012 à 09:59
Par Clara Beaudoux

Le ministère de l'Education a rendu public ce matin la répartition des 1.000 nouveaux postes en primaire à la rentrée prochaine. Versailles et Créteil sont les académies les mieux dotées, comme le révélait France Info ce matin.

Le primaire sera doté de 1.000 nouveaux postes de professeurs des écoles dès la rentrée prochaine. Le ministère de l'Education nationale à communiqué ce matin la répartition de ces postes, annoncée en exclusivité sur France Info.  Son but : "corriger les injustices des suppressions de postes" décidées par le gouvernement précédent, explique Vincent Peillon, ministre de l'Education.

Les académies les mieux dotées :

  • Versailles : 100 postes
  • Créteil : 80 postes
  • Aix-Marseille, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Rennes : 65 postes chacune
  • puis entre 5 (Martinique, Guadeloupe, Corse) et 50 postes

Retrouvez la liste du nombre de postes obtenus par académie sur le site du ministère de l'Education. Cette répartition répond à plusieurs critères, notamment "la variation attendue des effectifs d'élèves", "la difficulté sociale et scolaire" ou "la ruralité", précise le site du ministère.

Dans un communiqué, le SNUIpp-FSU, principal syndicat du primaire, salue cette répartition mais reste prudent : "les mille postes supplémentaires ne suffiront pas à couvrir l'ensemble des besoins d'une école asphyxiée". D'autant que dans certaines académies le nombre de nouveaux postes ne compensera pas le nombre de postes supprimés par le précédent gouvernement. Le syndicat s'interroge également sur la répartition de ces postes au sein des académies. Il devra se faire "en concertation avec les acteurs de terrain" indique le communiqué. "L'implantation des postes supplémentaires doit cibler les ouvertures de classes en maternelle comme en élémentaire, les RASED, et les remplacements".

Par Clara Beaudoux
5
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Ludvig (anonyme),
Cher ROD... J'aimerais au moins que dans le primaire les enseignants respectent l'évaluation qui cette année restera lettre morte au niveau national. Et je suis assés scandalisé de voir pardon du terme mais une école qui enseigne des poémes d'illustres inconnus d'une qualité pathétique, et emméne au cinéma des enfants de 8 ans voir Alice au pays des merveilles en tcheques! sans traduction, film noir et blac HORRIBLE, SORDIDE, des années 60... de plus nos enfants billingues se bidonent quand la maîtresse fait ses 5 mns en Anglais.. alors qu'elle est nul; mais a été "validée" dans ce rôle et par qui ? It's a good question, I mean. Voilà, déjà le gouvernement devrait offrir des miroirs à tout ce petit monde, afin qu'ils puissent s'y regarder de plus prét.. Inutile d'ajouter que 80% des profs que je connais on leurs enfants dans le secteur privé.. c'est rassurant.
Avatar de anonyme
et on les paie comment ces braves gens?
Avatar de anonyme
Ludvig (anonyme),
Les organisme mondiaux sont catégoriques, la France beneficie d'assés de moyens dans ce secteur certe mal répartis. Maintenant quels résultats devront éspérer les enfants: On en sait rien!
Avatar de anonyme
Von Beethoven (anonyme) @ Ludvig (anonyme),
Je trouve très bien que les enfants bénéficient de moyens pédagogiques supplémentaires à la prochaine rentrée. Cela nous évitera peut-être de nous retrouver face à des problèmes d'illétrisme prononcés tels qu'en rencontre Ludvig, au vu de son orthographe calamiteuse...
aller directement au contenu