aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Voilée, une femme est refoulée d'une agence bancaire de Belfort

le Dimanche 24 Juin 2012 à 22:07
Par Mikaël Roparz

Une femme qui porte le voile interdite d'entrée dans une banque

La semaine dernière, une femme de confession musulmane se rend à son agence bancaire, le Crédit Mutuel du centre de Belfort. On lui refuse l'entrée de la banque parce qu'elle n'a pas enlevé son foulard. La direction du Crédit Mutuelle parle d'"une erreur isolée".

Kübra Kagitci, de confession musulmane se rend rencontrer son agent financier au Crédit Mutuelle de Belfort. Il est environ 9h quand une employée décide d'activer la porte du sas de sécurité. L'employée en poste au guichet lui demande d'enlever son foulard si elle veut rentrer. Choquée, Kübra Kagitci quitte l'agence pour aller au commissariat. On lui explique alors que son "visage devait être dégagé".
La jeune femme décide de ne pas en rester là et fait appel à Cojep International, une ONG présente dans une quinzaine de pays en Europe, dans les Balkans et dans le Caucase. Ses domaines d'actions sont la Démocratie, les Droits de l'Homme, le Vivre Ensemble, la Lutte contre le Racisme et les Discriminations.


"Pas suffisamment identifiable"

De son côté, la direction de la banque a publié un communiqué sur facebook. "Hier, l'une de nos clientes portant un voile s'est vue malencontreusement refuser l'accès d'une de nos agences. En effet, suite à une mauvaise interprétation des règles de sécurité en vigueur, une salariée a estimé que la personne n'était pas suffisamment identifiable" indique la direction.

"Dans la mesure où nous exerçons une profession à risque, des consignes strictes doivent être respectées afin de protéger les personnes au sein des agences. L'accès serait ainsi refusé à quelqu'un qui porterait un casque de moto, une cagoule, ou tout élément empêchant son identification. En l'espèce, il s'agit bien d'une erreur isolée et non d'un principe régissant notre entreprise."

"Le Crédit Mutuel accueille des clients de toutes religions ou origines dans ses Caisses, sans discrimination aucune"

La jeune musulmane a exigé des excuses personnelles de l'employée. La banque regrette "sincèrement cet incident".

Par Mikaël Roparz
9
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
langlet alain (anonyme),
tout a fais d'accord , la loi c'est la loi !! pour tous le monde
Avatar de anonyme
OUMOHAND (anonyme),
S'il s'agissait d'une stricte application de la loi, la direction de la banque n'aurait jamais présenté des explications et ne parlerait jamais d'une mauvaise interprétation des règles de sécurité en vigueur de la part de l'employée. Une femme voilée est facilement identifiable.
Avatar de anonyme
Arnaud (anonyme) @ OUMOHAND (anonyme),
non monsieur, une femme voilée n'est pas identifiable, puisqu'elle est voilée. y'en a ras le bol du communautarisme et du racisme anti-france qui peut reigner. qu'elle foute le camp de notre pays si elle n'est pas contente cette voilée. notre société est basée sur des règles, comme les pays musulmans le sont. notre règle de société dicte que le voile ou tout signe ostensible religieux doit être banni de la place publique. C'est à vous Oumohand de le respecter. c'est à cette prositiuée de la religion de la respecter. et qu'on arrête avec cette hypocrisie "d'erreur". il n'y a eu aucune erreur. Simplement le crédit mutuel ne veut pas faire de vague et est pret à baisser son pantalon devant le 1er islamiste radical rencontré
Avatar de anonyme
natachabilz (anonyme),
Il s'agit seulement d'un bout de tissu qui recouvre les cheveux, le visage n'est alors pas voilé, pas dissimulé donc identifiable. Moi je porte des bonnets et des chapeaux et on m'a jamais refusé l'entrée de quelconque établissement (même si par politesse je les ôte).... Quant aux lunettes de soleil dans la banque, Wald, les ôter à l’intérieur est surtout une question de savoir vivre, personnellement j'aurais eu honte qu'on me le fasse remarquer!! Vive la France intolérante!
aller directement au contenu

Les plus consultés