aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Plus de 100.000 personnes contre l'austérité dans les rues au Portugal

le Samedi 15 Septembre 2012 à 22:33
Par Antoine Krempf

Comme en Espagne, le Portugal a connu une journée de mobilisation monstre dans les rues contre les mesures d'austérité du gouvernement.

"Que la troïka aille au diable". C'est le principal slogan entendu ce samedi dans les rues de Lisbonne et d'autres villes du pays. Référence aux mesures de rigueur imposées au Portugal par l'Union européenne, le FMI et la BCE.  

Au total, plus d'une centaine de milliers de personnes ont manifesté à l'appel d'universitaires via le réseau social Facebook. Un mouvemnent qui se voulait apolitique mais soutenu par le principal syndicat du pays et plusieurs formations d'extrême gauche. A Lisbonne, quelques échauffourées ont éclaté entre des manifestants et les forces de l'ordre devant le siège du Parlement.

Une mobilisation monstre qui s'explique par le tour de vis supplémentaire dans la rigueur annoncé par le gouvernement de centre-droit. La formation du Premier ministre Pedro Passos Coelho a décidé de procéder cette année à de nouvelles augmentations d'impôts. Par ailleurs, les cotisations sociales font passer de 11 à 18% l'an prochain.

Des mesures supplémentaires qui visent à ramener le déficit à 4,5% du PIB cette année. Un objectif compliqué à atteindre car l'austérité a entraîné un contraction de l'économie de 3,3% cette année alors que le chômage flirte avec les 15%

 

Par Antoine Krempf
5
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Un million de personnes dans les rues sur 10 millions d'habitants. 500 000 sur Lisbonne qui compte 1 million d'habitants. Les fils à papa du gouvernement ne savent pas ce que s'est que de se serrer la ceinture à ce point.
Avatar de anonyme
Un million de manifestants au Portugal, c'est une personne sur cinq dans la rue. Cela ne s'était jamais vu. Même les mémés tapaient sur leurs casseroles à leur balcon pour soutenir les manifestants...! Une manifestation de cette ampleur en France, cela ferait un total de 12 millions de personnes dans les rues.
Avatar de anonyme
C'est vrai mais multiplié par 6 (différence de population) on se rapproche et pour le Portugal, c'est moins courant. Sarko n' a rien fait après 1 million dans la rue, mais il l'a payé et d'autres le paierons également par la suite. La dette n'est pas du peuple, mais de ceux qui veulent poursuivre le libéralisme à tout va, qui s'en mettent plein les poches et continuent à jouer aux égoïstes!!! Ils devraient arrêter car à force on perd tout.
Avatar de anonyme
S'il vous plait, n'oubliez pas le Portugal dans vos éditions. Ce matin il n'est question que de l'Espagne, mais la pauvreté et la misère gagnent au Portugal (la misère des uns n'est pire ni meilleure que celle des autres... mais l'oubli est le pire des enterrements d'un peuple!). Hier... rien qu'à Lisbonne ils étaient près d'un demi-million, à Porto 100 000... dans l'ensemble toute la presse portugaise comptabilise près d'un million! Merci pour votre attention.
aller directement au contenu