aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Plan d'aide à la filière automobile : un "soutien massif" aux véhicules "innovants et propres"

le Mercredi 18 Juillet 2012 à 08:37
Par Clara Beaudoux

Arnaud Montebourg indique que le plan d'aide à la filière automobile passera par un "soutien massif" aux véhicules "innovants et propres", et écarte l'idée d'une nouvelle prime à la casse. Le ministre du Redressement productif reçoit aujourd'hui le patron du groupe PSA, Philippe Varin.

Le ministre du Redressement productif dévoile quelques détails du plan d'aide à la filière automobile que le gouvernement doit présenter le 25 juillet. Invité ce matin de nos confrères de France Inter, Arnaud Montebourg a indiqué que ce plan passerait par un "soutien massif" aux véhicules "innovants et propres", précisant que les constructeurs devront donner des "contreparties" pour obtenir des aides. "Nous sommes très tentés d'accentuer les mesures qui concernent le bonus malus écologique", a indiqué Anraud Montebourg, écartant l'idée d'une nouvelle prime à la casse.

"Nous avons un vrai problème sur la stratégie de Peugeot"

"Il est trop tôt pour vous donner les détails, car nous sommes encore en discussion au sein de l'exécutif", a-t-il indiqué. "Nous avons un vrai problème sur la stratégie de Peugeot, l'alliance avec General Motors, le comportement de l'actionnaire", a expliqué Arnaud Montebourg, à quelques heures de recevoir Philippe Varin, le patron du groupe PSA, après avoir reçu les syndicats mardi. 

L'expert du gouvernement sur le dossier PSA recevra également Thierry Peugeot, président du conseil de surveillance du groupe, vendredi prochain. La rencontre aura lieu au siège parisien de PSA. "La famille Peugeot a un certain nombre de choses à nous dire je le crois, et je ne manquerai pas de les inviter au ministère pour que nous puissions en discuter", a déclaré mardi Arnaud Montebourg. 

 

"Vers les véhicules innovants et propres, de manière à ce que les Français imaginent changer d'attitude vis-à-vis de la voiture"Arnaud Montebourg
 

Lecture
 
Partager
Par Clara Beaudoux
11
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
stephane (anonyme),
M. MONTEBOURG n'est qu'un "gesticulateur" qui essaie de montrer à ses électeurs qu'il partage leur détresse.... cependant il promeut des véhicules "propres et innovants" que seuls ses amis écologistes de l’hémicycle pourraient se payer grâce à leur substantiels émoluments de députés.... L'industrie n'est pas affaire de mots et de gestes, M. Montebourg. Il s'agit de produire en masse des produits de consommation afin que tout le monde puisse se les offrir. Hors, les taxes supportées par le "made in France" amène exactement le contraire.... le français s'offre ce qui ne finance pas a son niveau de confort de la société (sécu, assurance chômage...). Il faut arrêter de faire passer l'argent pour le "grand méchant loup" car c'est bien l'argent qui permet de maintenir notre niveau de vie. Il faut changer d'époque M. Montebourg et enfin osez dire à vos électeurs que c'est grâce à l'argent que les Français gagneront que notre niveau de vie se maintiendra.
Avatar de anonyme
yadlajoie (anonyme),
C'était un soutien massif à sarko qu'il fallait apporter. Maintenant avec les socialos, ils n'y comprennent rien, pas un seul sait à quoi ressemble une entreprise. Que voulez-vous qu'ils fassent ???? si, créer une commission avec Jospin peut-être. 5 ans...
Avatar de anonyme
François (anonyme),
J'ai envie de dire à M. Montebourg: L'industrie est une chose sérieuse. Autrement dit, NE VOUS EN MELEZ PAS!
Avatar de anonyme
crazy-pierrot (anonyme),
+ des voiture ou - de voitures et l'emploi au milieu ! bien pas simple tout ça ... on verra bien comment ils vont s'en sortir maintenant qu'ils ont les manettes ... encore une petite taxe monsieur le premier ministre ( on est plus à ça prêt ! )
aller directement au contenu