aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Petroplus : les repreneurs pas sérieux ?

le Lundi 24 Septembre 2012 à 12:17
Par Guillaume Gaven

C'est ce qu'estime un haut responsable de Total, qui trouve curieux que personne, dans le milieu, ne connaisse le pedigree des deux candidats déclarés... Le tribunal de commerce de Rouen doit se prononcer le 2 octobre.

Ce n'est qu'une opinion - mais elle est plutôt autorisée, en provenance d'un bon connaisseur du secteur. Du coup, ce que raconte le directeur financier de Total, Patrick de la Chevardière, à propos de Petroplus, n'en est que plus intéressant. 

Il explique que les deux candidats à la reprise du site de Petit-Couronne, dans la banlieue de Rouen, ne lui disent rien. "Quand je vois le nom des acquéreurs, je ne suis pas certain que ces offres soient extrêmement sérieuses. Je ne peux pas faire de commentaires à propos de ces personnes, mais nous ne les connaissons pas, ce qui est curieux." Ce sera au tribunal de commerce de Rouen de se prononcer, le 2 octobre prochain.

Deux candidats sont en lice : Alafandi Petroleum Group (APG), basé à Hong-Kong, et NetOil, dont le siège est à Dubaï. Ces dernières semaines, de nombreux doutes sont apparus sur la crédibilité de ces deux sociétés.
A tel point que le tribunal leur a demandé de fournir d'ici au 2 octobre des preuves de leur capacité technique et financière à reprendre et exploiter le site. 550 salariés attendent.

Par Guillaume Gaven
aller directement au contenu