aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Neo Security : Fiducial reprend l'essentiel de ses activités

le Vendredi 3 Août 2012 à 11:44 mis à jour à 19:58
Par Mélody Piu

Sans suspens, le tribunal de commerce de Paris a accordé vendredi la reprise de la société de gardiennage Neo Sécurity, au groupe français d'expertise-comptable Fiducial.

Le tribunal de commerce de Paris a rendu vendredi soir son verdict après plusieurs mois d'incertitude sur le sort des salariés de Neo Security.

Un verdict sans surprise

Ainsi, l'offre de Fiducial, la seule qui était encore en lice, l'a emporté et le groupe reprendra les 3.317 salariés, dont 124 postes administratifs, sur les 4.884 que compte Neo Security. Un grand soulagement pour le numéro deux de la sécurité privée en France.

Qaunt au géant britannique de la sécurité G4S, le tribunal de commerce lui a attribué la reprise des 181 salariés du seul contrat de surveillance de l'ambassade des États-Unis à Paris.

Le tribunal de commerce de Paris avait autorisé jeudi la poursuite de l'activité du groupe de gardiennage Neo Security jusqu'au 1er septembre. Mais elle avait repoussé au vendredi sa décision pour la reprise de la société par Fiducial.

Neo Security: décision du tribunal mise en délibéré à vendredi © afpfr

La socitété de gardiennage était en cessation de paiement depuis le 24 avril, et avait fait l'objet d'une forte médiatisation en pleine campagne présidentielle. Elle a notamment pour clients Dassault Aviation, l'ambassade des États-Unis à Paris,  ou encore le parc Disneyland de Marne-la-Vallée.

Par Mélody Piu
aller directement au contenu