aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Les ventes de musique ont encore baissé en 2012

le Lundi 28 Janvier 2013 à 15:39
Par Julien Baldacchino, Stéphanie Berlu-Vigné

INFOGRAPHIE Pour la dixième année consécutive, le marché de la musique enregistrée a été en baisse en 2012, malgré un bond en avant des ventes numériques. Le marché du streaming est quant à lui en pleine explosion.

En plein Midem, le grand salon des professionnels du disque à Cannes, le Syndicat national de l'édition phonographique (Snep) a dévoilé les chiffres des ventes du disque pour 2012. Et ces chiffres sont plutôt mauvais : l'année dernière, le marché a enregistré une baisse de 4,4%, avec une valeur chiffrée à 590 milliards d'euros.

Responsables de cette baisse : les ventes physiques, qui à elles seules ont baissé de 11,9%, rapportant 363,7 millions d'euros. Le bond en avant de la musique en ligne, qui augmente de 13%, ne suffit pas à compenser cette baisse, car ce marché numérique ne représente que 125 millions d'euros, soit 25% des ventes (contre 21% en 2011).

Streaming : plus de 40% de la musique en ligne

Si l'on entre dans le détail des ventes numériques, on peut observer un double phénomène : d'une part, les téléchargements depuis des téléphones portables hors smartphones, comme les téléchargements de sonneries par exemple, poursuivent leur chute libre, avec une baisse de 34% entre 2011 et 2012. D'autre part, le streaming, permis par des services comme Spotify ou Deezer, a bondi de 31,8%. Il représente désormais 42% de la musique en ligne.

C'est la dixième année consécutive de baisse pour le disque. Entre 2002 et 2012, la baisse du nombre d'albums commercialisés est de 62%. Si 93 nouveaux contrats ont été signés avec des maisons de disques, 62 autres ont pris fin.

Par Julien Baldacchino, Stéphanie Berlu-Vigné
3
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
jean-marie (anonyme),
cherché pas plus loin,c'est le téléchargement illégal qui est la cause!!!!
Avatar de liztar
Et si on avait, enfin, des musiques que l'on ait envie d'écouter et de ré-écouter ? Pour moi, il y a longtemps que ce n'est pas le cas ... et je ré-écoute des disques ou des CD d'il y a déjà un bout de temps. Forcément, ça ne fait pas marcher le commerce !
Avatar de anonyme
Mais ADOPI devait pas sauver le marché du disc ? Je comprends pas...
aller directement au contenu