aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Abandon de la RGPP: Lebranchu constate "l'échec d'une méthode"

le Mercredi 26 Septembre 2012 à 08:45
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 1 (1 vote)

Invitée ce matin de France Info, la ministre de la réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique, a commenté la décision de Matignon d'abandonner "la stratégie de court terme et la méthode aveugle de la RGPP", la fameuse Révision générale des politiques publiques. "C'est l'échec d'une méthode" a expliqué Marylise Lebranchu. Mais elle n'a donné aucune information sur l'évolution du point d'indice des fonctionnaires.

{iframe|daily|259.875|462|xtvmv3}

Lebranchu et la RGPP: l'échec d'une méthode © FranceInfo

"Personne ne conteste qu'il faille réformer en permanence l'Etat. Mais l'échec du gouvernement Fillon c'est d'avoir utilisé cette méthode pour passer au non remplacement d'un fonctionnaire sur deux. Pendant que le président de la République fustigeait les fonctionnaires. La méthode a échoué et du coup, les mesures de bonne qualité qui pouvaient surgir de cette réforme là n'ont pas réussi. Mon rôle maintenant c'est de mener à bien un autre type de réforme avec une autre méthode" a affirmé Marylise Lebranchu.

Aux fonctionnaires qui s'inquiètent pour leur point d'indice avant la présentation du budget, elle a rappelé que les effectifs allaient être maintenus à un niveau constant, "si le gouvernement Fillon était resté en place c'était moins 30.000 postes".

Elle propose donc aux syndicats de "tout mettre sur la table", grilles, carrières, formations, et rémunérations : "C'est un débat qu'on ouvre, sous l'autorité bienveillante du Premier ministre". Autrement dit la question des rémunérations viendra mais plus tard...

 

aller directement au contenu