aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Les consommateurs de bio, pas plus riches mais plus instruits

le Vendredi 18 Octobre 2013 à 10:30 mis à jour à 13:29
Par Ouafia Kheniche, Bruno Rougier

Les consommateurs de produits bio mangent plus de fruits et de légumes que les autres. © Radio France - /C.C.

Les consommateurs de produits bio ont moins de risque d'être obèses ou en surpoids que les autres. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée en partant de la cohorte NutriNet-Santé. L'étude sur les produits bio, publiée aujourd'hui dans la revue scientifique Plos One, porte sur plus de 54.000 consommateurs réguliers ou occasionnels de ces produits.

D'après une étude publiée aujourd'hui dans la revue scientifique (en anglais)  Plos One, les consommateurs de produits bio ont un niveau d'éducation plus élevé et ils sont physiquement plus actifs.

Contrairement à une idée assez répandue, ils ne sont pas particulièrement fortunés, leur niveau de revenus est comparable à celui des non-consommateurs de bio. La moitié d'entre eux considèrent d'ailleurs que ces produits sont trop chers.

Moins d'alcool, de sodas et de fast-food

Ces consommateurs mangent davantage de fruits, de légumes et en particulier de légumes secs que les non consommateurs de bio avec parfois des différences énormes pour certains aliments : plus 380 % de noix, d'amandes et autres noisettes chez les femmes favorables aux produits bio, + 250 % de céréales complètes chez les hommes.

Ils boivent moins de sodas, d'alcool, de lait, mangent moins de charcuterie et vont moins au fastfood que le reste de la population. Globalement, leur alimentation est assez proche des recommandations du Plan National Nutrition santé.

Par Ouafia Kheniche, Bruno Rougier
12
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
phil74 (anonyme),
C'est juste le bon sens. Jetez un coup d'œil aux caddies des consommateurs à l'arrivée aux caisses et retirez les produits inutiles comme les définit Riskybusiness pour les remplacer par ... un bon d'achat dans un magasin bio. Maintenant comparez les prix bio grandes surfaces et magasins spécialisés ! D'autre part éduquons les enfants... à l'école puisqu'à la maison c'est en voie de perdition pour beaucoup (en leur apprenant la valeur des choses, la santé, le rôle des animaux, de tous les animaux). Enfin et SURTOUT posons la vraie question : Pourquoi manger bio ? Ce n'est pas que penser à sa petite santé comme je l'ai encore vu avant-hier quand une femme remplissait devant un magasin bio son gros 4x4. C'est toute une philosophie trop longue à détailler ici. Réécoutons Pierre Rabhi.
Avatar de anonyme
fralatch (anonyme),
bravo pour les jeunes adeptes du bio, je les approuve, manger bio c'est faire tout par soi_même, son pain , cuisiner ses légumes, ses crudités avec des huiles 1er pression à froid qui sont plus concentrées, en bio on ne gâche rien , on respecte.
Avatar de anonyme
Riskybusiness (anonyme),
Je mange uniquement Bio avec un petit budget d'étudiante depuis 5 ans. Plus de biscuits industriels, boissons sucrés, et autres produits transformés à gogo, hors de prix en bio. Exit les fraises en janvier et les tomates en mars, des produits simples et de saison, moins de protéines animales au quotidien. On peut très bien manger Bio en cuisinant un peu, ça ne demande ni beaucoup de temps, ni beaucoup d'argent. Ce que les médias ne disent jamais, c'est qu'en mangeant bio, on change aussi ses habitudes alimentaires, sa façon de consommer, voire de vivre, et c'est possible! Rien de révolutionnaire, c'est juste revenir aux habitudes qu'avaient nos grands parents...
aller directement au contenu