aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Yannick Jadot dit-il vrai sur le gaz de schiste ?

le Lundi 3 Septembre 2012 à 05:50
  • 13 commentaires
  • Pas encore de votes

L'eurodéputé Europe Ecologie-Les Verts estime que le dossier des gaz de schiste ne sera pas rouvert lors du quinquennat de François Hollande. Vrai ou faux ? Réponse ici.

Interrogé vendredi matin sur France Info, Yannick Jadot affirme au sujet des gaz de schiste : "Dans les cinq ans qui viennent, de toute façon, pendant ce quinquennat, le dossier des gaz de schiste ne sera pas rouvert".

C'est faux

Même si la technique de fracturation hydraulique, très polluante, est interdite pas la loi en France, on ne peut pas assurer que le dossier du gaz de schiste ne sera pas rouvert dans les cinq ans.

Socialistes prudents  

Il y a d'abord ce que dit le pouvoir socialiste lui-même. En gros, si une autre méthode, plus sûre, est trouvée pour exploiter le gaz de schiste, il faudra en reparler. Il y aura débat. 

Pressions sur les consommateurs

Ensuite, les lobbies pétroliers tentent de retourner l'opinion qui avait été très marquée par la vidéo montrant les dangers de l'exploitation du gaz de schiste aux Etats-Unis. On se souvient du film "Gasland" avec cette boule de feu qui surgissait dans un évier.
La semaine dernière, le patron de Total, Christophe de Margerie, rappelait qu'il serait vraiment dommage que la France se prive de cette ressource présente dans son sous-sol, surtout en période économique difficile.
Les pétroliers appuient là où ça fait mal. Au porte-monnaie. Marine Jobert, co-auteur du livre "Le vrai scandale des gaz de schiste" estime "qu'il va y avoir un courant de plus en plus fort [...] dans toutes les classes sociales et dans toutes les couches de la société qui va exiger de la part des politiques une énergie bon marché ; et donc, les gaz de schiste, tels qu'on nous les vend, pourraient permettre, pense-t-on, de garder cette énergie bon marché". 

Presse

En ce moment, les industriels du pétrole organisent des voyages de presse aux Etats-Unis pour montrer que les gaz de schiste ont un grand intérêt. Un film américain appelé "Truthland" a même été produit pour contrer "Gasland". 

Industrialisation

Enfin, alors que le nouveau gouvernement français veut réindustrialiser le pays, les pétroliers mettent l'accent sur les emplois et l'activité économique que l'extraction du gaz de schiste permettrait d'accroitre sur notre territoire.  
Quel pays peut se priver durablement d'une manne énergétique présente sous ses pieds au moment où les ressources en pétrole et en gaz se raréfient et deviennent de plus en plus chères ?
Le dossier du gaz de schiste est loin d'être fermé pour cinq ans. Il est d'ailleurs au programme de la conférence environnementale des 14 et 15 septembre prochain.

13
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
alain (anomyme) (anonyme),
Ne nous laissons pas abuser par l'argument économique du prix du gaz... C'est surtout la SAUVEGAEDE DE L'EAU POTABLE qui est un argument imparable, et AUCUNE RAISON ECONOMIQUE NE DOIT ACCEPTER DE FAIRE COURIR DES RISQUES IRREVERSIBLES !!!!! Fracturer le sous sol profond sur de grandes étendues, et vu le nombre de puits qu'il faudra creuser (une plateforme tous les 3 kms avec des puits même partant en étoile pour "exploiter tout" le potentiel) ne peut pas âtre sans conséquence : le gaz et l'eau additionnée de substances cancérigènes peuvent remonter via des failles créées et ouvertes même si les puits sont étanches, et les conséquences pourraient être différées (10 20 ou 30 ans arès l'extraction). sans compter les fuites de méthane, l'effet de serre additif, les quantités faramineuses de sable et de matériaux enfous dans le sous-sol... y a-t-on seulement pensé ??? Sans compter qu'il existe d'autres manières bien moins dangereuses de produire du gaz (méthanisation, méthanation ...) en plus neutres sur le plan de l'effet de serre. Les filières rattachées aux énergies renouvelables créeront par ailleurs beaucoup d'emplois. Assez de dégâts, il suffit de se rendre aux Etats Unis pour voir le bilan, pas question de reproduire ça en France ! Des décisions d'importance seront à prendre ces prochains mois concernant notre avenir énergétique, merci Messieurs les élus de ne pas prendre de décision qui mèneraient à l'impasse et à des dégâts irréparables ! Vos descendants vous en remercieront.
Avatar de anonyme
Le vrai du faux : " Même si la technique de fracturation hydraulique, très polluante, ..." un journaliste peut il affirmer sans rien vérifier : combien de puits en exploitation aux USA, combien de forages, de fracturations , ... et combien de pollution connue et suivie ? Aucune, ... , rien, ... pas un seul titre sur la presse, aucun JT . Etonnant. Les pollutions avec du gaz de schiste ? Non rien, ... si un film improbable, où le gaz sort par un robinet !!! Quelle blague , les réseaux d'eau potable fuient beaucoup, c'est connu, mais comment peut on croire qu'un forage qui vient de 3000 m ne sera pas capable de traverser une nappe à 300/500 m sans un tuyau étanche ... que ce soit pour du gaz ou du pétrole, il y a moyen de ne pas avoir de perte .... Bref tout ça pour dire que s'interdire une exploitation propre et raisonnée de cette source d'energie moins sale que beaucoup d'autres (nucléaire, charbon, fuel) est vraiment surprenant dans un pays qui se plaint de sa dette, de son chomage, et de son manque d'indépendance energétique ... Dommage, nos enfants apprendront le Chinois ou l'Anglais pour trouver un emploi .
Avatar de anonyme
Herve (anonyme) @ Herve (anonyme),
Effectivement les puits produisent du méthane ... la majorité de ce que l'on trouve dans le gaz de ville, ... c'est justement l'interet... et pour ce qui est de l'article du monde , il confime que l'on ne fait toujours pas le lien ... pour info, on stocke des milliers de M3 de gaz et de pétrole dans des cavernes souterraines, dans des nappes de sels . La meilleur energie est celle que l'on ne brule pas, mais en attendant les maisons 0 émission et les voitures à 3l/100, pourquoi continuer à consommer des hydrocarbures achetés à prix d'or sur les marchés mondiaux. Avec les économies réalisées, on pourrait financer la recherche sur les energies propres et aider les gens à isoler leurs maisons !!! Probablement trop simpliste pour ceux qui recherche le grand complot ...
Avatar de anonyme
thierry (anonyme) @ Herve (anonyme),
il faut se documenter avant d'affirmer que la technique des gaz de schiste est sans danger : L'epa l'agence américaine de l'environnement est en train de mener une étude de fond sur le sujet avec résultat fin 2012. elle a déjà émis de nombreuses réserves sur la technique de la fracturation hydraulique : http://www.epa.gov/hfstudy/ - les forages necessitent l'emploi de nombreuses substances très toxique et émettent beaucoup de méthane un puissant gaz à effet de serre : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fracturation_hydraulique - enfin un article du monde http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/07/09/la-fracturation-hydraul... bonne lecture ! cela evitera le sjugements péremptoires !
aller directement au contenu