aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Christian Jacob dit-il vrai sur les tarifs progressifs de l'électricité ?

le Vendredi 7 Septembre 2012 à 05:50
  • 27 commentaires
  • Pas encore de votes

Le patron des députés UMP affirme que le projet de loi visant à instaurer une tarification progressive de l'électricité et du gaz en France est "collectiviste" et "gauchiste". Vrai ou faux ? Réponse ici.

Faux

Ce type de tarification est né dans un pays très éloigné du collectivisme. Il s'agit des Etats-Unis, en Californie.

Les débuts  

Les tarifs progressifs y ont été lancés en 1980. La motivation n'est pas dogmatique, mais pragmatique.    
La Californie, l'Etat américain le plus peuplé, consomme énormément, mais son réseau électrique est vieillissant et la production insuffisante. Alors, il y a plus de 30 ans, les autorités instaurent 2 tranches de tarifs.  
Mais ça ne suffit pas. En 1996, électricité et gaz sont privatisés sans que de nouvelles centrales soient construites. Résultat, au début des années 2000, des pannes d'électricité géantes plongent le rêve californien dans le noir.

Renforcement du tarif progressif

Les autorités passent alors à la vitesse supérieure. La tarification progressive est renforcée. Trois nouvelles tranches sont créées.
Le système est le suivant. Tous les matins, en fonction de la météo et du jour de la semaine (jour ouvré, week-end, jour férié), un tarif de base est calculé. Ensuite, les tranches supérieures de tarification sont déterminées, selon le principe "plus on consomme par rapport au tarif de base, plus on paie". La facture peut alors être multipliée par deux et demi.

Consommation maitrisée

Au final, la consommation des particuliers est maitrisée. Bernard Laponche, ancien patron de l'ADEME, l'Agence de l'environnement et de la maitrise de l'énergie affirme que "la moyenne de consommation d'électricité par habitant en Californie (6.000 kilowatt/heure par an) est inférieure à la consommation de la France".       
Les particuliers en Californie consomment aujourd'hui presque deux fois moins d'électricité que la moyenne américaine et pratiquement la même quantité de courant qu'au début des années 80, quand les premières mesures d'économies ont été prises.
Récemment, deux Etats ont décidé de suivre l'exemple californien en matière de tarification progressive : le Montana aux Etats-unis et l'Ontario, au Canada.  

27
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Les USA sont composés de combien d'Etat ? Ah oui c'est vrai.
Avatar de anonyme
cocodebordeaux (anonyme),
comparer la Californie à la France relève de la malhonêteté intellectuelle courante chez les socialistes : dans tout l'état de Californie , que je connais bien, on cultive les agrumes, la vigne etc le climat doux le permet alors que tout le nord , le centre et l'Est de la France passe ses hivers à grelotter en Californie les gens vont au travail bras nus ou avec un simple pull. Pas étonnant qu'on y consomme beaucoup moins de chauffage que chez nous.
Avatar de anonyme
thierry (anonyme) @ cocodebordeaux (anonyme),
Pour info quasiment aucun pays collectiviste n'applique ce système et ceux qui l'appliquent sont dans une situation climatique comparable à la notre (le Japon et l'Italie). Autre info l' Allemagne et la Belgique envisagent sérieusement de mettre en oeuvre ce système. Tout ces pays n'ont rien à voir avec le collectivisme. Et si adoptait une attitude pragmatque sur le probleme de l'energie plutot que de céder à l'anathème primaire, ce travers typiquement français ?
Avatar de anonyme
Victor Victor (anonyme) @ cocodebordeaux (anonyme),
Assez d'accord pour dire qu'il faut comparer ce qui est comparable ; les chiffres bruts on peut leur faire dire n'importe quoi (après l'ADEME n'est pas spécialement socialiste) !! néanmoins, on est le pays où le chauffage électrique est le plus développé. . pas étonnant qu'on ait les factures électriques les plus développées.
aller directement au contenu