aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Le mobilier de Valéry Giscard d'Estaing est à vendre, les acheteurs se pressent

le Samedi 29 Septembre 2012 à 14:20 mis à jour à 16:12
Par Marion Degeorges

Sur plus de 100 pages, le catalogue offre un aperçu inédit d'une demeure de président © www.drouot.com

Ce samedi les amateurs des styles Empire et Louis XVI pouvaient côtoyer de près les coulisses du pouvoir. L'ancien président Valéry Giscard d'Estaing a mis aux enchères le mobilier de son Château de Varvasse, dans le Puy-de-Dôme. La vente est un succès.

Installés sous une tente dans le jardin du château samedi matin, les 400 acheteurs ont fait monter les enchères jusqu'à 265.000€. L'objectif de 400.000€ au total risque fort d'être dépassé. A 14h15, la vente de la deuxième partie des lots a débuté. Les absents peuvent même la suivre en direct.

Curieux et acheteurs en profitent. Depuis jeudi matin, ils déambulent dans la demeure médiévale. Vendredi, environ 1.200 personnes ont fait le déplacement. Tentures, horloges ou guéridons, en tout, 403 lots sont à la vente. Mises à prix : de 30€ pour une modeste table de chevet, à 18.000€ pour deux globes (terrestre et céleste) de 1848.

"Dans 50 ans, 100 ans, [le catalogue de la vente] montrera comment était la maison d'un président de la République au XXème siècle", souligne le commissaire-priseur des enchères organisées par la salle des ventes Drouot. "C'est quelque chose qui va rester", se félicite-t-il.

Mais à 86 ans, Valéry Giscard d'Estaing ne veut pas s'arrêter là. Depuis plusieurs années, il ambitionne une autre opération : la vente du château lui-même. L'ancien président destine le produit des enchères une autre de ses demeures, un château de l'Aveyron qui porte son nom, acquis en 2005.

Par Marion Degeorges
2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
"un château de l'Aveyron qui porte son nom, acquis en 2005." il vaudrait mieux dire que la famille Giscard porte le nom du château depuis 1922... On peut supposer que notre cher Valéry veuille asseoir son "ascendance" à coup d'opération financière... chacun fait ce qu'il veut de son argent, à chacun son "destin", celui du château n'est sûrement pas dans les mains de l'Histoire...
Avatar de anonyme
Je n'ai rien vu sur "le bon coin" dommage
aller directement au contenu