aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Pas d'attentisme pour le tourisme d'affaires en France

le Lundi 16 Avril 2012 à 19:20
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4 (1 vote)

Un résultat étonnant à quelques jours des élections. Comme beaucoup d'autres secteurs économiques, l'hôtellerie et notamment l'hôtellerie d'affaires subit avant les échéances électorales, un attentisme qui pèse sur l'activité.

La bonne croissance du secteur hôtelier

Au premier trimestre les hôtels français ont vu leurs performances augmenter de 3 %, tirées principalement par l'activité de séminaires. La croissance est encore plus forte pour la catégorie des quatre et cinq étoiles. Visiblement les élections présidentielle et législatives ne bouleversent plus le climat des affaires

Georges Panayotis, PDG de MKG groupe spécialiste de l'hôtellerie 

Georges Panayotis  
 

Lecture
 
Partager

 

Le Ritz sera rénové par Bouygues 

Bouygues a donc remporté cet appel d'offres lancé par le groupe du propriétaire, le milliardaire égyptien Mohamed Al Fayed. Le contrat se monte à 140 millions d'euros. L'hôtel cinq étoiles de la place Vendôme va fermer à partir de cet été pour presque deux années et demie. Sa dernière rénovation complète remonte à plus de 30 ans.

 

Une nouvelle acquisition pour Artélia

L'entreprise d'ingénierie qui fête ses deux ans vient de racheter Sotec une société d'ingénierie basée dans la région de Toulouse. Jusque là propriété du groupe Systra, elle est spécialisée dans le bâtiment, les infrastructures et les transports. C'est la troisième acquisition d'Artélia depuis le début de l'année, moyennant quoi l'entreprise connait une croissance de 10 % par an. Artélia emploie 2 800 personnes et réalise 330 millions d'euros de chiffre d'affaires.

 

Un coup dur pour l'avion Skylander 

Le gouvernement a décidé de ne plus soutenir ce projet d'avion à hélices après un audit qui a révélé que le besoin de financement dépassait les 120 millions d'euros prévus au départ. En fait le budget monterait aux alentours de 200 millions. L'Etat a retiré donc sa commande qui portait sur 60 appareils. Mais la Région Lorraine maintient elle son soutien à Geci International qui porte le projet. 

 

Un contrat de 3 à 4 milliards d'euros pour Thalès 

C'est la Tribune qui a révélé l'information. Le premier ministre a donné son feu vert à ce contrat qui porte sur la modernisation des radios tactiques de l'armée française. Et ce contre l'avis négatif du ministère des finances.  Le contrat est étalé sur 22 ans. Il doit rapporter entre 150 et 200 millions d'euros par an au groupe d'électronique de défense

 

Un repreneur pour la Fonderie du Poitou 

La fonderie, qui est en liquidation judiciaire va être reprise par Saint-Jean Industries, un équipementier automobile lyonnais. C'était le seul repreneur encore candidat. L'autre candidat s'est retiré la semaine dernière faute d'engagements suffisants de la part de Renault, l'ancienne maison mère de la fonderie. Cette fois-ci le constructeur va apporter 19 millions d'euros et garantir les commandes jusqu'en 2015. L'Etat lui apportera 20 millions d'euros via deux fonds de modernisation de l'industrie automobile. 390 des 450 salariés devraient conserver leur poste.

 

La consommation de carburants a baissé le mois dernier 

Elle a reculé de trois et demi pour cent en mars selon le bilan mensuel de l'Union des industries pétrolières. Mais ce sont surtout les ventes d'essence sans plomb qui ont plongé, moins 9 % alors que pour le gazole la baisse s'est limitée à 2 %. Parallèlement les prix ont battu des records, le sans plomb 95 dépassant en moyenne 1 euro 66 le litre. Sur un an d'avril 2011 à mars 2012, la consommation d'essence recule de six et demi pour cent mais elle est encore en hausse très légère pour le gazole. Et poru l'année 2012 l'union des industries pétrolières prévoit que la consommation va continuer à baisser à cause des prix élevés. Ce qui serait la première baisse depuis 2008.

 

aller directement au contenu