aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Faut-il baisser le nombre de fonctionnaires ?

le Vendredi 22 Juin 2012 à 08:53
  • 6 commentaires
  • Pas encore de votes

Hier, le Figaro affirmait que les effectifs de la fonction publique allaient diminuer en moyenne de 2,5% dans les différents ministères, et que la règle du non-remplacement de deux départs à la retraite prévaudrait. Des informations formellement démenties par le chef de l'Etat et le ministre du Travail et de l'Emploi. Mais le gouvernement travail bel et bien sur des arbitrages nécessaires en période de crise. La question est donc posée : y a-t-il trop de fonctionnaires ?

{iframe|daily|259.875|462|xrorsl}

Le duel : trop de fonctionnaires en France ? © FranceInfo

Pour en débattre : Carl Meeus du "Figaro Magazine" et Maurice Szafran de "Marianne."

Il y en a sans doute trop dans le contexte actuel, selon Maurice Szafran, et il y a aura des suppressions. Ce n'est pas une vraie surprise. "Les Français savent que c'est la rigueur et que la vraie question est quelle rigueur et est-ce qu'elle est juste ou pas ?"

Toutes les institutions disent que la France doit réduire ses dépenses, souligne Carl Meeus. "Une des mesures passe par la réduction du nombre de fonctionnaires."

 

6
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Vincent (anonyme),
Les fonctionnaires constituent 43 % des dépenses de l'Etat. Ca fait déjà pas mal pour être une variable d'ajustement. En plus, ta vision du secteur publique semble dramatique par rapport à ce que j'en vois chaque jour. J'y travaille en CDD actuellement et il est évident qu'une telle gestion de l'argent dans le privé serait fatale pour une entreprise. Je ne parle pas de vie humaine (dans la fonction hospitalière) où il est essentiel que tous les efforts soient combinés pour le bien-être de la société mais des dépenses pour le confort du personnel. Cela peut aller du plus petit au plus gros !
Avatar de anonyme
christophe (anonyme) @ Vincent (anonyme),
Bonsoir, Ma vision est objective puisqu'elle repose sur du vécu, qui plus est avec 16 ans d'expérience et non un CDD mais cela n'engage que moi. En ce qui me concerne, on ne peut pas vraiment parler de "confort personnel" car il m'est arrivé de travailler avec un solde négatif...ce que maintenant, je refuse de faire !!
Avatar de anonyme
christophe (anonyme),
On a toujours droit au sempiternelle refrain selon lequel, les fonctionnaires sont en surnombre; ce sont des fainéants, grassement payés de surcroît....etc J'invite personnellement tous ceux qui le souhaitent à venir constater les conditions dans lesquelles, les fonctionnaires travaillent....pardon, je voulais dire "s'occupent". Je ne parle pas non plus des salaires : - gel de l'indice; -augmentation des prélèvements pour la pension civile avec un taux qui s'aligne progressivement (sur 10 ans) sur celui du privé. Concrètement, cela fera 100 euros de moins sur chaque paie.... Je ne parle pas non plus des tâches assurées bénévolement, dont chaque citoyen lambda n'a même pas conscience. Cette conscience lui reviendra probablement le jour où le secteur public sera totalement privatisé. Le non remplacement des fonctionnaires est dramatique dans le secteur qui m'emploie. Nous sommes déjà dans le mur depuis quelques années....Continuons donc gaiement...
Avatar de anonyme
gerard (anonyme),
Christophe, les fonctionnaires sont rémunérés avec l'argent du contribuable, je ne doute pas que vous le sachiez, mais l'état doit réduire ses dépenses de fonctionnement, c'est bien dommage que les Français croient a la crise que maintenant pourtant c'est bien le ps qui il y a quelques semaines affirmait qu'il n'y avait pas de crise et qui aujourd'hui veut prendre des mesures d'économies.
aller directement au contenu