aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Comment augmenter les salaires après la hausse du Smic ?

le Mercredi 27 Juin 2012 à 08:50
  • 1 commentaire
  • Pas encore de votes

Paul Quinio de Libération et François d'Orcival de Valeurs Actuelles débattent du pouvoir d'achat après les chiffres communiqués par l'Insee. Il va baisser de plus de 1 % cette année. Faut augmenter les salaires ?

{iframe|daily|259.875|462|xrstii}

Le duel : Pouvoir d'achat, Smic... Faut-il aller plus loin ? © FranceInfo

Le Smic a été rehaussé de 2% par le gouvernement Ayrault. Mais pour les autres salariés, que faire ? Comment aller plus loin ? Quels autres leviers peuvent être utilisés par l'exécutif pour relever les salaires ?

Pour Paul Quinio, c'est la surprise : "La hausse paraît symbolique. Mais j'ai du mal à comprendre les arguments de Laurence Parisot et du Medef disant que toute augmentation du Smic était difficilement acceptable et que le mieux aurait été de ne rien faire. Or, on voit avec ces chiffes sur le pouvoir d'achat que c'est plutôt le bon moment, même si c'est insuffisant pour les personnes concernées. Et le vrai enjeu, c'est sur l'immense cohorte de gens en situation de précarité et qui touchent moins que le Smic..."

La question, prévient François d'Orcival, est "pourquoi en arrivant, le gouvernement n'a-t-il fait que ce geste symbolique ? Vingt-deux euros quand les syndicats demandaient 300 euros ; cela fait quand même maigre. Or, il y a une réponse à cela : c'est que dans cette augmentation, il y a des cotisations sociales et que ce sont ces cotisations qui font le coût du travail. Et c'est parce qu'elle sont trop lourdes que l'Etat est obligé d'être aussi symbolique."

 

1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
A 13h ce jour,la présentatrice de France Info annonce que le pouvoir d'achat est"au plus bas"...Cette confusion entre - le pouvoir d'achat(qui est "au plus haut" en France,et non au plus bas ,car il n'a pas baissé pendant la crise) - et la"variation" du pouvoir d'achat...prévue en baisse, est désolante.Faut-il donner un cours de français à nos journalistes?
aller directement au contenu