aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Le AAA de l'Allemagne, des Pays-Bas et du Luxembourg menacé par Moody's

le Lundi 23 Juillet 2012 à 23:47
Par Baptiste Schweitzer

Moody's a annoncé lundi avoir abaissé de stable à négative la perspective sur les triples A de l'Allemagne, des Pays-Bas et du Luxembourg. En cause, les incertitudes liées à la crise de la dette de la zone euro.

Cela ne va pas rassurer les bourses, déjà malmenées lundi. L'une des trois plus grandes agences de notation au monde, Moody's, vient en effet d'abaisser de stables à négative les notes AAA de l'Allemagne, du Luxembourg et des Pays-Bas.

Dans un communiqué, l'agence installée à New York évoque notamment "la probabilité de plus en plus forte de sortie de la Grèce de l'euro" et les conséquences que cela aurait sur les "autres membres de la zone euro".

Moody's précise également que la probabilité de voir d'autres pays de la zone euro, dont l'Espagne et l'Italie, demander de l'aide était accrue. Le cas échéant, le poids d'une telle aide pèserait essentiellement sur les pays de la zone euro les mieux classés.

Réaction immédiate de l'Allemagne

Dans ce communiqué, l'agence explique que "d'ici la fin du troisième trimestre, Moody's évaluera les implications de ces développements sur les notes AAA" de la France et de l'Autriche, dont la perspective avait été baissée de stable à négative en février."

Cet abaissement a immédiatement suscité une réaction des autorités allemandes. Le ministère allemand des Finances a publié un communiqué pour expliquer que "l'Allemagne va continuer d'exercer son rôle d'ancre de stabilité dans la zone euro. L'Allemagne va tout faire avec ses partenaires pour surmonter le plus rapidement possible la crise de la dette européenne". 

Par Baptiste Schweitzer
1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Qui peut prendre encore au sérieux ces météorologues ( ou plutôt ces astrologues) de la finance qui n'ont pas vu arriver la crise des sub-primes et qui de plus notaient avec force de AAA tous les établissements bancaires qui pratiquaient des "acrobaties".
aller directement au contenu